Une journée type sur la banquise

Le bivouac était monté pendant deux jours pour chaque plongée. © Benoit Poyelle /Deepsea Under the Pole by Rolex

Du 20 mars au 11 mai, chaque équipier a parcouru 15 km dans un froid glacial en tirant un traîneau de 140 kg de matériels et de vivres.

La journée est rythmée par 8 à 10 heures de progression sur un relief parfois accidenté. Le reste du temps est destiné à la montée du bivouac et à la préparation des repas (petit-déjeuner et dîner).

Suggestions de contenus