Expliquez-moi la différence entre eau de source et eau minérale ?

eau de source et eau minérale Gazeuses ou plates, les eaux propres à la consommation sont très réglementées en Europe. Certaines sont qualifiées d'eau de source et d'autres d'eau minérale. Savez-vous ce qui les distingue ?

L'eau du robinet est loin de faire des adeptes en France, nous sommes le deuxième pays mondial consommateur d'eau minérale en bouteille après l'Italie (200 litres/hab/an). Certes ce n'est pas franchement économique pour le budget serré des Français mais le goût un peu chloré de l'eau du robinet, à cause du traitement pour la rendre potable, explique très probablement cette consommation.

Devant votre rayon d'eau, que choisissez-vous ? Gazeuse ou plate ? Bouteille ou bonbonne ? Eau de source ou eau minérale ? Au fait, savez-vous ce qui les distingue ?

 

eau souterraine
L'eau de source comme l'eau minérale émane de nappes souterraines profondes. © Julien Gaudiot

Des eaux naturellement potables

 

La distinction entre les deux types d'eau est vraiment infime. Toutes les deux proviennent directement de nappes souterraines profondes, vierge de pollution humaine. Elles sont donc dites potables et propres directement à la consommation après les avoir puisées dans le sol.

Avant leur mise en bouteille, les eaux de source comme les eaux minérales ne doivent pas subir de traitement, surtout chimique comme ça se fait beaucoup aux Etats-Unis. A noter qu'il est autorisé pour les eaux de source trois procédés : l'aération, la décantation et la filtration. Ces mécanismes complètement naturels permettent d'éliminer les éléments instables tels que les gaz, le fer et le manganèse.

 

Un bienfait thérapeutique

 

Naturellement potable, provenant du nappe phréatique et dépourvue de tout traitement chimique, mais où réside la différence entre l'eau de source et l'eau minérale ? Et bien, l'Académie Nationale de Médecine a la réponse. Contrairement à l'eau de source, l'eau minérale doit être reconnue comme étant bénéfique à la santé et c'est cette académie qui le détermine.

Les eaux minérales sont en réalité des eaux de sources riches en minéraux et en oligo-éléments qui sont susceptibles de leur conférer des vertus thérapeutiques. Ce n'est pas pour rien que bon nombre de personnes s'offrent des séjours thermaux dans des grandes stations dotées de sources d'eau minérales.

Toutes ces eaux ne présentent pas la même composition car cela dépend de la nature des sols qu'elles ont traversés. Trois catégories sont répertoriées :

 Les eaux très peu minéralisées

 Les eaux bicarbonatées sodiques (riches en carbone et en sodium)

 Les eaux sulfatées calciques (riches en sulfates et en calcium)

 

A noter que cette composition de l'eau en minéraux, en fluor ou en oligo-éléments doit impérativement rester stable sur le temps. Sans cette garantie, elle ne peut en aucun cas être cataloguée dans les eaux minérales. Actuellement, la France renferme un millier de sources d'eaux minérales mais pour combien de temps ? La pollution, surtout celle aux nitrates, attaque de plus en plus les nappes d'eau empêchant leur exploitation. A terme, si rien n'est fait, le recours à la désinfection chimique comme aux Etats-Unis est plus qu'envisageable.

Autour du même sujet

Annonces Google