La couche d'ozone en sursis ? Qu'est-ce qui provoque cette destruction d'ozone ?

Qu'est-ce qui peut bien créer une telle perte d'ozone dans la stratosphère ? Elle se produit également dans les latitudes moyennes mais est surtout sensible au niveau des pôles. Les scientifiques ne tardent pas à trouver les responsables : les gaz émis par les activités humaines.

 

le chlore ainsi que le brome entraînent la destruction de l'ozone.
Le chlore ainsi que le brome entraînent la destruction de l'ozone. © NASA/Goddard Space Flight Center

Les agents chlorés

Les nombreuses mesures effectuées dans la stratosphère mettent en présence une forte concentration de composés chlorés tels que les chlorofluorocarbures (CFC), produits utilisés depuis les années 30 dans l'industrie et les produits de la vie quotidienne : les bombes aérosols, les systèmes réfrigérants, l'air conditionné, les solvants...

Il existe naturellement une concentration de chlore dans l'atmosphère. Il s'agit du chlorure de méthyle. Il est produit par les océans et plus précisément par les micro-organismes comme les algues. Sa concentration est trop faible pour avoir une quelconque répercussion sur la couche d'ozone.

D'autres gaz comme les oxydes d'azote émis par les voitures, les composés bromés et les composés halogénés contribuent également à la destruction de la couche d'ozone.

 

Destruction de l'ozone

Les CFC émis montent progressivement dans l'atmosphère pour atteindre les couches de la stratosphère. Ces gaz sont extrêmement stables et peuvent rester entre 50 ans et un siècle d'où leur fort pouvoir destructeur.

Sans entrer dans des formules chimiques compliquées, à la surface des nuages stratosphériques, les composés chlorés sont dissociés par les UV et libèrent ainsi du chlore. Celui-ci va alors catalyser, c'est-à-dire activer et amplifier, des réactions chimiques qui conduisent à la destruction de l'ozone. L'oxyde de chlore détruit également l'ozone en se couplant avec l'oxygène atomique qui est en forte concentration dans la stratosphère.

Mais le brome est un catalyseur plus fort que le chlore, il est 60 fois plus puissant et donc encore plus destructeur.

 

Autour du même sujet