Partager cet article

RSS
L'Internaute > Science  > Vrai ou faux ? On doit s'habiller clair quand il fait chaud
 SCIENCE  
Janvier 2006

Vrai ou faux ? On doit s'habiller clair quand il fait chaud

En plein été, vous aurez le réflexe de vous habiller en blanc, car vous savez que les couleurs claires absorbent moins le rayonnement solaire. Mais alors pourquoi les bédouins du désert portent-ils des robes noires ?
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
Les surfaces absorbent plus ou moins de chaleur selon leur couleur. Une surface noire absorbe ainsi jusqu'à 90% de l'énergie qu'elle reçoit. Des chercheurs israéliens ont par exemple mesuré la température de deux robes de bédouins alors qu'ils étaient en plein désert sous une température extérieure de 38°C. Résultats : 41°C pour la robe claire et 47°C pour la robe sombre. Les bédouins risqueraient-ils donc leur vie, sachant qu'une surchauffe corporelle de plus de 4°C peut être fatale ?

Malgré la chaleur, les bédouins préfèrent s'habiller avec des couleurs sombres... mais des vêtements amples.
Damien HOGMOUT
Image extraite de la galerie photo de L'Internaute

Un milieu instable
Mais le bilan énergétique d'une surface n'est pas si simple que ça. Car il faut prendre en compte la chaleur ré-émise. Et plus un corps est sombre, plus il renvoie de chaleur (sous forme de rayonnement dans le domaine de l'infrarouge). Le blanc, qui reçoit moins de chaleur, en renvoie moins aussi.

C'est d'ailleurs pourquoi les ours polaires sont blancs : au lieu d'absorber beaucoup de rayonnement solaire pour en perdre aussi beaucoup, ils préfèrent conserver un maximum de chaleur grâce à leur couleur blanche. Ceci dit, un mètre carré de tissu blanc n'absorbe que 120 watts par m², soit trois fois moins que le tissu noir.

La véritable explication de l'habit noir (ou bleu marine) des bédouins réside dans "l'effet ventilation". Pour maintenir une température constante de 37°C, l'organisme utilise la transpiration. Il "prélève" ainsi sur le corps la chaleur supplémentaire pour évaporer l'eau. En pleine chaleur, on peut perdre jusqu'à ½ litre d'eau par heure !

Ce prélèvement de chaleur corporelle produit aussi un effet rafraîchissant, mais à condition que la chaleur puisse s'évacuer. Il faut donc porter des vêtements amples, comme les robes des bédouins. Les bédouins s'habillent donc avec une sous-chemise claire en coton, puis avec une robe foncée par-dessus, qui n'est pas en contact avec la peau.

Par convection, l'air chauffé par le tissu extérieur aspire par en-dessous de l'air ambiant plus frais. Bref, l'important n'est donc pas la couleur du vêtement mais sa forme flottante et bien couvrante… pour ne pas attraper de coups de soleil.

En savoir plus : lire l'article de Jean-Michel Courty et Edouard Kierlik dans "Le monde a ses raisons" (éditions Belin - Pour la Science)

EN IMAGES Les touaregs du Mali par Philipp Engelhorn
 
 Céline Deluzarche, L'InternauteScience - Environnement
 
Autour du même sujet
Magazine Science
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
Savoir Voir un exemple
Actualité Voir un exemple
Linternaute Voir un exemple
Toutes nos newsletters
linternaute Qui sommes-nous ? | Contact | Données personnelles | La société | Newsletter | Publicité | Recrutement