Jacques-Marie Bardintzeff (Volcanologue) "Le glacier au-dessus du volcan s'effondre sur lui-même"

Quel est l'impact de cette éruption en Islande ?

Jacques-Marie Bardintzeff : plus de 800 personnes vivant près du volcan ont été évacuées. Des masques de poussières ont été aussi distribués.

Sur le plan environnemental, nous assistons actuellement à de fortes inondations de la côte sud de l'île. Le glacier fond au contact du magma ; il s'effondre complètement sous forme d'eaux boueuses noires et emporte avec lui des blocs entiers.On appelle ça les jökullhlaup ou les courses glaciaires. Les Islandais sont habitués, ça n'a rien d'alarmant. La zone a été évacuée.

 

le nuage de cendres est sans danger sur la santé.
Le nuage de cendres est sans danger sur la santé. © Kaja Thrastar

Eyjafjöll se trouve à proximité d'un autre volcan, le Katla. Risque-t-il d'entrer lui aussi en activité ?

Sa dernière éruption remonte à 1918. C'est un plus gros volcan et il existe des précédents où l'activité d'Eyjafjöll a provoqué celle de Katla. Mais pour le moment, nous n'enregistrons aucune activité de ce volcan.

S'il venait à se réveiller, le contexte serait beaucoup plus inquiétant car ce volcan est bien plus important et de nombreux habitants habitent près de lui.

 

Cette éruption va-t-elle avoir un impact sur le climat ?

Le nuage évolue sur 6 à 8 km d'altitude ; il n'est pas dans la stratosphère [NDLR : elle commence à 10 km d'altitude]. Donc pour le moment, elle n'agit pas sur le climat. Il faudrait pour cela que l'éruption redouble d'intensité ce qui est peu envisageable.

En plus, le volume de cendres émis est plutôt faible donc il ne faut pas céder à la panique.

Autour du même sujet