L'Internaute > Science  > Environnement > Pourquoi… les terres volcaniques sont-elles fertiles ?
 SCIENCE 
Décembre 2005

Pourquoi... les terres volcaniques sont-elles fertiles ?

Vivre sur les pentes d'un volcan n'est pas sans risque. Pourtant, les agriculteurs s'y installent. Qu'y a-t-il donc de si miraculeux sur ces terres pour que les hommes s'y précipitent au mépris du danger ?
Envoyer à un ami|Imprimer cet article

Sur les pentes volcaniques, la terre est d'une fertilité sans égale. D'ailleurs, les hommes se sont toujours installés aux abords des volcans. Avant l'éruption dévastatrice de 79, les habitants de Pompéi cultivaient des vignes… dans l'ancien cratère du Vésuve !

Les îles formées par des éruptions volcaniques deviennent rapidement fertiles : il y fait chaud et humide, et les projections s'altèrent rapidement en particules fines.
Photo ©Christine Zimmermann
(extrait de la Galerie photo de L'internaute)

Il faut se rendre à l'évidence : le sol, aux abords des volcans, n'est pas comme les autres. On pourrait presque le qualifier de "miraculeux". Ceci est dû aux projections volcaniques. En effet, à chaque éruption, des petits bris de verre, pauvres en silice, mais riches en minéraux  - fer, magnésium, potassium, sodium, phosphore, sélénium et calcium - jaillissent et se répandent sur le sol.

De l'engrais tombé du ciel
Certes, il ne fait pas bon être un brin d'herbe planté sur une pente volcanique à ce moment-là. Car sur le coup, ces projections meurtrières tuent toute la végétation. Mais peu à peu, les particules s'altèrent en petits grains de moins 2 microns de diamètre  : c'est l'argilisation. Ces particules, riches en minéraux, constituent une source de "nourriture" pour les plantes. De l'engrais tombé du ciel !

Seulement, l'argilisation ne se déroule que sous des conditions précises. En Islande par exemple, pays du volcanisme par excellence, les sols restent stériles car il fait trop froid. Même cas de figure dans les Andes. Les particules ne s'altèrent pas. D'autre part, les grosses coulées de lave sont trop chaotiques et trop compactes pour devenir fertiles. En effet, les projections s'altèrent mieux si elles sont de petite taille. Enfin, l'argilisation se réalise mal sur des projections basaltiques.

En revanche, sous un climat chaud et humide, les cailloux et autres poussières se dégradent rapidement et les sols sont très fertiles. Par exemple, aux Philippines, pays jonché de volcans comme le Pinatubo ou le Taal, grâce à un bon système d'irrigation, les hommes réalisent une récolte de riz tous les 5 mois. Au Viet-Nam, avec le même arrosage, sous le même climat, mais sans volcan, 6 mois sont nécessaires pour obtenir les récoltes.

Fertilisation record
Enfin, les volcans sortis de la mer sont les champions en ce qui concerne la fertilisation des terres. En effet, l'argilisation est quasiment synchrone de l'éruption à cause de la chaleur et de l'humidité. Il suffit ensuite que des bois flottés apportent des graines et que des oiseaux déposent des mousses et des bactéries pour qu'un sol se crée sur l'île toute neuve. Sur les premiers lichens poussent des fougères puis des plantes rampantes. En quelques dizaines d'années, l'île devient un terrain de culture idéal !

EN IMAGES Les plus belles photos de volcans
Toutes les photos de volcans dans la Galerie photo

En savoir plus : Un site très fourni sur les volcans et la volcanologie I Tour du monde des volcans (en anglais)

 
 Rédaction L'Internaute
 
Magazine Science
Envoyer|Imprimer
Haut de page
 
 
Votre avis sur cette publicité