Cérès : le mystère des points lumineux sur la planète bientôt résolu

Cérès : le mystère des points lumineux sur la planète bientôt résolu En mars dernier, une sonde de la NASA se rapprochait de la planète naine Cérès pour effectuer la mission Dawn. Les scientifiques avaient découvert un point lumineux dans un cratère. Un mois plus tard, d’autres photographies ont pu être prises où d'autres points apparaissent. Alors que les suppositions allaient bon train, une explication rationnelle vient d'être trouvée.

Cela fait désormais plus de trois mois que la sonde Dawn transite en orbite autour de Cérès. Il s'agit de la toute première exploration approfondie de cette "planète naine" ou plutôt astéroïde découverte en 1801. Son diamètre volumétrique d’environ 950 kilomètres fait d’elle le corps le plus important de la ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter.

Deux faces différentes de Cérès. Les deux photos ont été prises à 9 heures d'intervalle le 19 février 2015. © NASA

Sur des images prises le 14 et le 15 avril dernier et réalisées à environs 22 000 kilomètres au-dessus de la planète par la sonde Dawn, on découvrait l’hémisphère nord de Cérès et son mystérieux point lumineux intriguant. Les théories se sont multipliées et certains se demandaient siune forme de vie primitive ne pouvait pas exister sur la planète naine. Jusqu’à maintenant, aucune explication rationnelle n’avait été dévoilée. Le 4 mai dernier, de nouvelles photos ont été prises, cette fois-ci plus proche, alors que la sonde se situait à environ 13 600 kilomètres de l’énorme astéroïde. Sur ces derniers clichés, de nombreux autres points lumineux sont apparus. Christopher Russel, principal responsable de la mission Dawn à l’Université de Californie à Los Angeles, a déclaré : "les scientifiques de Dawn peuvent maintenant conclure que cette intense lumière est due au reflet du soleil sur un matériau présent sur la surface, probablement de la glace". Même si les scientifiques ne sont toujours pas persuadés de ce qui cause ce reflet, cette explication chasse les principales théories extra-terrestres.

Un astéroïde pas comme les autres

Penser que cette mini-planète pourrait abriter d’autres formes de vie que la nôtre n’était pas une idée si folle. En effet, Cérès n’est pas un astéroïde comme les autres. Tout d’abord, le sol de la planète naine est constitué d’argile. On peut donc en déduire que l’eau a fait partie de son passé géologique. De plus, les observations avec le télescope spatial Herschel ont permis de voir la présence d’eau sous forme gazeuse sur la planète. Les études sur sa structure ont déduit qu’un océan d’eau sous sa forme liquide pourrait exister dans son sous-sol, ce qui ferait de Cérès un endroit potentiellement habitable. Cependant, la mission Dawn n'est pas en mesure de répondre à cette question pour l'instant.

Autour du même sujet