Collision rarissime entre deux satellites dans l'espace

 

Regain de guerre froide en plein univers ! A 800kilomètres d'altitude, au-dessus de la Sibérie, deux satellites de télécommunication russe et américain se sont détruits après collision. Une grande première selon les scientifiques mais en même temps assez prévisible vu le nombre d'engins artificiels qui sont en orbite.
Le satellite russe avait été lancé en 1993 et était obsolète, contrairement au satellite commercial américain, envoyé dans l'espace en 1997, qui était toujours en activité. La firme Iridium qui exploite l'engin réfute tout dysfonctionnement émanant de son satellite. La perte du satellite devrait entraîner «une perturbations très limitée des communications».
A l'heure actuelle, les scientifiques s'inquiètent des débris résultant du crash. Deux importants nuages se sont formés et les déchets risquent d'endommager d'autres satellites en orbite ou pire, la Station Spatiale Internationale (ISS) qui se situe à 430 km d'altitude. Les éventuels effets de ce crash seront connus d'ici quelques semaines.
Cette collision remet en avant l'épineux problème des déchets spatiaux et de la saturation des orbites terrestres suites à de trop nombreux lancements depuis cinquante ans. Des millions de débris gravitent en ce moment même au-dessus de nos têtes.

Article le plus lu : Maëlys : une nouvelle piste envisagée : voir les actualités

Autour du même sujet