Titan et ses lacs de méthane

le plus grand satellite naturel de saturne abrite à sa surface de véritables
Le plus grand satellite naturel de Saturne abrite à sa surface de véritables lacs de méthane. © Nasa

Une hypothèse confirmée

Les scientifiques le soupçonnaient depuis plus de 20 ans, le radar de la sonde Cassini l'a confirmé en juillet 2006 : Titan renferme des lacs voire même des mers de méthane liquide. Ces grandes étendues liquides comparables à la mer Caspienne se situent dans la région polaire nord du satellite.

Le méthane est un des deux composants de notre gaz naturel sur Terre. Il est totalement inodore et invisible à température ambiante.