Maintien en forme

les muscles sont mis à rude épreuve dans l'espace.
Les muscles sont mis à rude épreuve dans l'espace. © NASA

Tapis roulant et vélo à disposition

Si les astronautes font du vélo dans l'espace ce n'est pas par coquetterie ! L'absence de gravité est à l'origine de nombreuses répercussions physiologiques sur l'organisme humain. Les muscles s'atrophient et le squelette s'affaiblit. Autre conséquence de l'impesanteur : la circulation des fluides corporels dont le sang sont dirigés vers le haut. La gravité sur Terre a pour fonction de faire tomber tout ce qui a une masse vers le bas. Dans l'espace ce n'est plus le cas. Le sang est essentiellement dirigé vers la tête d'où un gonflement facial et des jambes maigrichonnes.

Pour pallier ces changements physiologiques, une heure de gymnastique quotidienne est indispensable. Tapis roulant et vélo ergonomique sont installés dans la station ; des sangles élastiques permettent d'attirer le corps vers le bas pour imiter la gravité terrestre.