Les astronomes s'enflamment pour Mercure

mercure devient l'objet d'études de messenger durant un an
Mercure devient l'objet d'études de Messenger durant un an © NASA / John Kopkins University

Après trois survols fructueux de la planète Mercure pour prendre des photos, la sonde Messenger (Mercury Surface, Space Environment, Geochemistry and Ranging) se placera en orbite à partir du 18 mars.

Une collecte d'informations longue d'un an

La planète la plus poche du Soleil dans notre système solaire intrigue les scientifiques. La sonde doit prendre des images haute-résolution de la planète, identifier des aires intéressantes pour les scientifiques, cartographier son champ magnétique ainsi que sa topographie, chercher des traces de glace au niveau des régions polaires ombragées et étudier son atmosphère. Messenger a du pain sur la planche.