L'Internaute > Science  > Espace > Pourquoi... l'espace est-il silencieux
 SCIENCES 
Novembre 2005

Pourquoi... l'espace est-il silencieux ?

Malgré leur puissance, une explosion de supernova ou une collision entre astéroïdes ne produisent pas de bruit. Ni vacarme assourdissant. Ni le moindre bruissement. Bizarre ? Pas tant que ça.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article

Il n'y a donc pas de bruit, dans l'espace ? Non. L'espace est un monde de silence, tout simplement parce qu'il est vide.

Pas de son sans support
En effet le son ne se diffuse pas en l'absence de support. Car le bruit est constitué de vibrations : les ondes acoustiques. Ces successions très rapides de surpressions et de dépressions, voyagent exactement comme des vagues. Et comme des vagues, qui n'existeraient pas si elles n'étaient pas portées par l'eau, les vibrations sonores utilisent nécessairement un milieu physique comme moyen de transport : c'est le support lui-même qui acquiert un mouvement.

Attention toutefois : seule la vibration se propage, et non les particules de matière qui ne font que vibrer très faiblement autour de leur position d'équilibre. Pour cette raison, le son ne crée pas de "vent".

L'explosion de la supernova N49, photographiée par Hubble. Les filaments représentent les débris de ce feu d'artifice stellaire, qui s'est pourtant déroulé dans le silence le plus total.
Photo: Nasa

A support dense, propagation rapide
Les ondes acoustiques se propagent partout du moment que l'environnement contient assez de molécules. D'ailleurs, plus il est dense, c'est-à-dire, plus il contient de molécules par unité de volume, plus les ondes voyagent vite.

Ainsi dans l'acier, la vitesse du son est 5000 mètres par seconde. Dans l'eau, elle est de 1500 m/s. Alors qu'elle n'est que de à 343 m/s dans l'air.

Le bruit du vide
Et dans l'espace ? Il n'y a pas de matière. Les atomes de l'univers sont concentrés dans les planètes, les étoiles et les nuages de matière. Entre tous ces amas de molécules, il a le vide ! Sans aucun milieu qui pourrait servir de support pour les ondes acoustiques, le son ne peut se propager. Et les étoiles naissent et meurent… en silence.

Notons que ce silence n'est pas toujours du goût des producteurs du cinéma. S'il règne bien dans 2001, l'odyssée de l'espace un obsédant silence spatial, la plupart des films de science-fiction - et Star Wars en premier lieu - regorgent d'explosions bruyantes et de fusées parcourant l'espace dans un vacarme assourdissant. Erreur scientifique ! C'était pourtant bien écrit sur l'affiche française d'Alien : "Dans l'espace, personne ne vous entend crier."

En savoir plus : Sur le son et les phénomènes acoustiques

 
 Sophie FLEURY, L'InternauteScience - Espace
 
Magazine Science
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
Votre avis sur cette publicité