Partager cet article

RSS
L'InternauteScienceInventions > Stylo à plume

Stylo à plume

Invention de Lewis Waterman

Secteur Communication

Date 1884

Détails Les premières mentions d'un stylo à plume, c'est-à-dire fonctionnant avec un réservoir d'encre portable, remontent aux XXè siècle. Le premier brevet connu est déposé en 1702 par le français M. Bion. Aux Etats-Unis, c'est un fabriquant de chaussures du nom de Peregrin Williamson qui développe un système similaire, en 1809. Il existe donc, au XIXè siècle, des modèles de stylos à plume qui ne semblent cependant pas très fiables. En effet, en 1883, un courtier en assurance du nom de Lewis Waterman décide, pour signer avec style l'un de ses plus gros contrats, d'acheter un stylo à réservoir flambant neuf. Le jour de la signature, ledit stylo refuse de fonctionner et, pire, de l'encre éclabousse entièrement le document ! Waterman à tout juste le temps de chercher un nouveau contrat que son client a conclu un accord avec un concurrent. Décidé à ne plus jamais se faire humilier de la sorte, Waterman commence à réfléchir à un nouveau type de stylo à plume, auquel on pourrait se fier. Il exploite pour cela un phénomène physique très simple : en creusant un petit trou dans la plume, l'encre peut s'écouler d'une manière fluide à travers le tube. Il dépose son brevet en 1884 et commence à vendre son invention derrière une boutique de cigares. Ses stylos sont garantis cinq ans.

Les suites de l'invention En 1919, le Traité de Versailles, l'un des plus importants traité du XXè siècle, est signé avec un stylo Waterman.

VOIR AUSSI : Année 1884

Rechercher une invention
 
Magazine Science Envoyer Imprimer Haut de page