L'InternauteScienceInventions > Chewing gum

Chewing gum

Invention de Thomas Adams

Secteur Alimentation

Date 1870

Détails L'histoire du chewing gum est très ancienne, puisqu'elle remonte à des civilisations aussi éloignées que celles de Grecs ou des Mayas. L'homme, en effet, a très tôt pris l'habitude de mâcher diverses substances végétales pour calmer sa faim, son anxiété, ou tout simplement pour passer le temp... En 1848, l'Américain John Curtis commercialisa les premiers chewing gum, fabriqués à partir d'une résine végétale, le spruce. Vingt ans plus tard, en 1868, William Finley Semple déposa le premier brevet sur un chewing gum, sans jamais l'exploiter. Le véritable essor de la "gomme à mâcher" en tant que produit de consommation de masse ne viendra que plus tard, grâce à Thomas Adams. En 1868, Thomas Adams était un photographe au passé d'entrepreneur plutôt malheureux : il s'était lancé dans plusieurs entreprises sans jamais concrétiser quoi que ce soit… Jusqu'au jour où il entendit parler du chiclé, une résine végétale provenant d'Amérique centrale. On lui annonça même qu'on pouvait lui en fournir en quantité s'il se décidait à en faire quelque chose. Grâce à cette résine, Adams se lança dans la conception d'un procédé pour fabriquer… des pneus de bicyclettes. Un an plus tard, toutes ses expérimentations ayant aboutis à de cuisants échecs, il ne songeait plus qu'à une chose : se débarrasser de son stock de chiclé. Alors qu'il passait dans un drugstore du coin, il vit une petite fille entrer et commander un chewing gum. Il se souvint alors que les Mexicains aimaient mâcher le chiclé et il se dit qu'il pourrait se servir de son surplus de résine pour créer une nouvelle sorte de chewing gum. En 1871, il breveta une machine pour en produire à l'échelle industrielle. En 1888, il mit au point le Tutti-Frutti, qui fut le premier chewing gum distribué dans une machine.

Rechercher une invention
 
Magazine Science Envoyer Imprimer Haut de page