Un moustique pour vacciner contre la paludisme

La femelle anophèle véhicule le parasite du genre plasmodium responsable du paludisme (ou malaria). © Eric Comandini/Galerie photos L'Internaute Magazine

Le paludisme touche 250 millions de personnes dans le monde et en tue près d'1 million. Ce fléau est inoculé par une femelle moustique, l'anophèle.

Des chercheurs japonais de l'Université médicale de Jichi (Tokyo) ont modifié génétiquement cette espèce de moustique de manière à l'utiliser comme vecteur de vaccination d'ici une dizaine d'années.

Petit bémol : il faut que cette espèce modifiée soit plus coriace que celle actuelle. Pour cela, la firme Microsoft exec Nathan Myhrvold travaille avec The Intellectual Ventures Laboratory sur le développement d'un laser capable d'éradiquer ces moustiques sans danger pour les autres insectes et l'homme.