Google se met à l'automobile

Lors des tests, la voiture a parcouru 1 500 km sans chauffeur. © Olivier Bonnet / L'Internaute Magazine

Google s'essaye à tout y compris au secteur de l'automobile.

Le géant américain s'est attaqué à l'automatisation de la conduite en dotant une Toyota Prius d'un logiciel équipé d'une intelligence artificielle, de caméras vidéo mais aussi d'un capteur rotatif permettant ainsi de scanner à 60 m dans toutes les directions.

Le but de ce projet porté par l'ingénieur Sébastian Thrun est d'accroître la sécurité au volant, de fluidifier le trafique et de diminuer la consommation de carburant en optimisant la conduite.