Un iode bon pour la santé

Les algues marines sont très riches en potasse. © Jean-Charles Favalier/Galerie Photos

En pleines guerres napoléoniennes, la poudre à canon était produite en quantité pour satisfaire les besoins de l'armée.

Cette fameuse poudre s'obtient en lessivant les terres riches en salpêtre puis par action de cendres de bois riches en potasse. Résultat : le salpêtre se cristallise. A l'époque, un problème se pose : les cendres de bois sont difficiles à obtenir et sont très chères.

Bernard Courtois, propriétaire d'une salpêtrière, se tourne vers le varech -algues marines- et ses cendres riches en potasse. Un de ses ouvriers aurait versé trop d'acide chlorhydrique à la solution d'extraction des cendres d'algues riches. Un nuage violet se serait formé et des cristaux d'un composé inconnu étaient au fond du récipient. L'iode est mis au jour. Une autre version voudrait que la corrosion des récipients par l'iode ait attiré l'attention de Courtois.

Depuis l'iode est couramment utilisé en médecine mais aussi pour le développement photo.