Le père de la radioactivité naturelle

Portrait d'Henri Becquerel. © Libre de droit

Le temps s'est joué du physicien Henri Becquerel mais pour de bonnes raisons.

Wilhelm Röntgen a découvert les rayons X ; Becquerel décide de travailler sur la relation entre ces rayons et la fluorescence. Il commence son expérience en disposant des cristaux de sels d'uranium fluorescents sur des plaques photographiques enveloppées dans du papier noir. Après exposition au soleil parisien, les plaques se retrouvent imprimées. Logique pour Becquerel mais quelle ne fût pas sa surprise lorsqu'il découvrit sur une des plaques -enfermée dans un placard en pleine obscurité- le négatif d'une croix de cuivre disposée entre l'uranium et cette même plaque.

Henri Becquerel a découvert la radioactivité, à savoir qu'un matériau peut émettre spontanément des radiations. Il obtient par conséquent le Prix Nobel de physique en 1903, conjointement avec Pierre et Marie Curie.