Un génie des maths refuse son prix d'un million de dollars

 

Le Russe Grigori Perelman a la victoire plus que modeste. Cet ancien chercheur en mathématiques a résolu en 2002 un des sept problèmes les plus difficiles au monde : la conjecture de Poincaré. Pour couronner ce succès scientifique, l'Institut Clay de mathématiques lui a décerné un prix d'un million de dollars qu'il a refusé lundi de venir chercher.
Déterminer si une forme quelconque peut constituer une sphère de trois dimensions : voilà ce que ce brillant mathématicien de 44 ans a réussi à résoudre en 2002 alors qu'il occupait encore un poste de recherche à l'Institut Stekhov de Mathématiques de Saint-Pétersbourg. Via Internet, Grigori Perelman diffuse les fruits de son travail sur la conjecture de Poincaré, problème extrêmement difficile énoncé en 1904 par Henri Poincaré. Ses travaux font le tour de la toile et émeut la communauté scientifique. Ce scientifique discret devient un génie en un temps record.
De nature introverti, l'homme vit très mal sa célébrité soudaine et préfère démissionner de sa fonction en 2005 et vivre reclus dans un appartement exigu de Saint-Pétersbourg. Perelman a déjà refusé la médaille Fields, l'équivalent du prix Nobel pour les mathématiques, en 2006.

Article le plus lu : Mélenchon et Castaner ciblés par un projet d'attentat ? : voir les actualités

Introverti