Attention, les Simpson s'attaquent aux sciences Une ville qui carbure au tout nucléaire

homer a comme un petit problème de santé.
Homer a comme un petit problème de santé. © Twentieth Century Fox France

On ne peut, bien évidemment, pas parler des Simpson sans faire allusion au nucléaire. Springfield est la ville où cette énergie est reine. Homer travaille à la centrale nucléaire, ou plutôt, devrions nous dire, y fait la sieste la plupart du temps.

Dans l'épisode "Sous le signe du poisson", un célèbre petit poisson tient la vedette mais pourquoi ? Il possède trois yeux. "Tout commence par une simple partie de pêche des enfants Simpson. Le reporter Dave Shutton tourne un sujet sur la centrale quand il découvre que Bart vient de pêcher un poisson doté de trois yeux, un véritable mutant. Coïncidence ou non, le lac se situe juste à côté de la centrale nucléaire de la ville qui y déverse son eau".

 

Une polémique est, alors, lancée : le lac est-il contaminé ? La centrale est-elle responsable ? Une enquête est diligentée par le gouverneur. "De nombreuses infractions sont relevées : fissure sur la tour de refroidissement colmatée avec du chewing-gum, une barre de plutonium utilisée comme presse-papiers, le poste de surveillance laissé à l'abandon... 342 infractions sont mises au jour".
Le terrible Montgomery Burns, directeur de la centrale, a deux options : soit il ferme la centrale, soit il dépense une somme d'argent conséquente pour la rendre conforme à la loi. Ni une, ni deux, il s'arrange pour faire modifier la loi en briguant le poste de gouverneur. Une campagne de manipulation de l'opinion publique s'en suit. Burns se fait prendre à son propre piège lors d'un dîner télévisé chez les Simpson. Marge lui sert en plat de résistance, le fameux poisson à trois yeux auquel il ne touchera pas. Une manière d'avouer son crime.

Le risque nucléaire pointé du doigt

Il ne faut pas voir dans cet épisode une prise de position radicale des auteurs de la série contre le nucléaire. Il est indéniable qu'ils font référence au terrible accident de Tchernobyl de 1986, en Ukraine. La fuite d'un réacteur avait provoqué la mort de milliers d'habitants étant intervenu sur place et vivant aux alentours de la centrale. Le régime communiste encore en place avait tout fait pour camoufler l'affaire et amoindrir les répercussions sur la santé publique et l'environnement. Résultat : de nombreuses femmes ont donné naissance à des enfants malformés car elles avaient été irradiées pendant leur grossesse.

En France, cet accident avait fait scandale car les autorités n'avaient pas interdit la consommation de lait, de légumineux à larges feuilles alors que c'était le cas en Allemagne et en Italie. A cela, les responsables politiques et certains scientifiques avaient certifié que le nuage radioactif était arrêté par les Alpes.

De nombreuses région de l'Est et du Sud, même la Corse, ont recensé par la suite, la naissance de nombreux animaux mutants : brebis à trois pattes, vaches à deux têtes...Chez les hommes, le nombre de cancers de la tyroïde avait sensiblement augmenté.

A lire sur L"Internaute

Nucléaire : idées reçues, idées nouvelles.

Autour du même sujet