Les légendes face aux sciences Le déluge : punition divine ou simple phénomène climatique ?

d'après les écritures, le déluge se serait abattu pendant 150 jours sur terre.
D'après les écritures, le déluge se serait abattu pendant 150 jours sur Terre. ©  Francis MOREL  

La légende

L'Arche de Noé, cela vous dit-il vaguement quelque chose ? Dans la Genèse de l'ancien Testament de la Bible, les hommes sont punis par Dieu. Un déluge s'abat pendant 150 jours sur Terre noyant tout sur son passage sauf les rescapés de l'Arche. La Bible n'est pas le seul livre faisant écho de ce bouleversement sur notre planète. Des écrits indiens relatent ce même fait à une période située entre 3 500 et 3 000 avant JC. Alors mythe ou réalité ?

 

L'explication scientifique

Des fouilles archéologiques menées en 1929 sur le site d'Our en Mésopotamie, entre le Tigre et l'Euphrate, a permis de dévoiler une couche géologique de sédiments. Ce dépôt haut de 2 mètres indique que le site a été envahi par les eaux. Ce constat se dresse également à Babylone et aux alentours.

Des équipes de chercheurs se sont intéressées de près à la Mer Noire. En observant les fonds marins, ils découvrent des dunes vieilles de 7 100 ans et des coquillages marins vieux de 7 500 ans. Cette mise au jour révèle qu'à cette époque, la mer n'existait pas.

Plusieurs hypothèses naissent suite à ces découvertes. Une énonce l'existence d'un réchauffement global il y a 12 000 ans provoquant la fonte des glaciers et donc une montée du niveau de la mer.

D'autres chercheurs estiment que cette rupture s'est opérée il y a 7 500 ans puisque le niveau de la Mer Morte a augmenté précipitamment de 150 mètres. Quelle que soit la période, tous les scientifiques confirment l'existence d'un déluge cité dans les textes sacrés.

Reste maintenant à savoir ce qui a provoqué ce changement brutal et quand. Certains chercheurs parlent d'un basculement de la Terre sur son axe ; les océans se déversent ainsi sur les terres émergées. Aucune preuve ne vient étayer cette théorie. Le mystère plane.

Autour du même sujet