Les légendes face aux sciences Les suceurs de sang : une maladie génétique

les vampires font toujours recette au cinema avec '30 jours de nuit'.
Les vampires font toujours recette au cinema avec "30 jours de nuit". © SDN

Grande cape noire, des yeux injectés de sang, un teint blafard, un lit en forme de cercueil et deux immenses canines pointues. Qui suis-je ? Dracula, le plus célèbre vampire adapté des centaines de fois au cinéma avec plus ou moins de réussite.

La légende

Cette légende de suceur de sang découle d'un comte roumain des Carpates, Vlad Tepes plus connu sous le nom de Vlad III l'Empaleur. Tout un programme. Ce prince de Valachie a vécu au XVe siècle et était connu pour sa cruauté et pour son étrange vice de déguster le sang de ses victimes. Ce personnage hors norme a inspiré le roman de Bram Stoker, Dracula, en 1897.Bien qu'une pure fiction, ce monstre assoiffé de sang continue d'alimenter les rumeurs les plus folles sur l'existence de vrais vampires.

L'explication scientifique

Outre la cruauté indéniable dont faisait preuve le prince de Valachie, les scientifiques ont découvert la cause de ce besoin de sang : la porphyrie, une maladie génétique extrêmement rare.

Les personnes atteintes de cette maladie présentent des symptômes similaires à ceux énumérés dans le roman Dracula : besoin de sang, la répulsion envers l'ail, la grande sensibilité à la lumière. Il n'en fallait pas plus pour taxer ces malades de vampires.

Il existe plusieurs types de porphyrie ; celle qui concerne les "pseudos vampires" consiste en un dérèglement du métabolisme qui conduit à l'accumulation de porphyrines dans le sang et les tissus. Ces molécules sont les précurseurs de l'hème, une protéine de l'hémoglobine (sang). La concentration massive de ces porphyrines est très toxique. La personne malade a un besoin de sang pour combler la déficience d'hémoglobine; elle souffre aussi d'épidermolyse -une destruction de l'épiderme (partie superficielle de la peau)- causée par le soleil.

Autre symptôme de la porphyrie : la coloration rouge-violet des ongles et des dents. Les porphyrines prennent cette couleur sous l'effet de la lumière. Les personnes atteintes par ce mal possèdent un taux de porphyrines plus élevé que la normale d'où cette coloration.

Cette terrible maladie génétique est l'instigateur de ces monstres légendaires que sont les vampires.

Génétique