Le point faible de la théorie ?

les cordes pouvaient-elle supporter un tel poids ?
Les cordes pouvaient-elle supporter un tel poids ? © Dassault Systèmes

 

Les scientifiques ont mis à mal ce point de la théorie de Jean-Pierre Houdin. Les Egyptiens avaient besoin de cordes immenses mesurant parfois 50 m de long pour tirer le chariot et faire descendre le contre poids. Il fallait aussi qu'elles soient très résistantes car elles étaient soumises à de grandes forces de frottement.

Les spécialistes de Dassault systèmes ont modélisé les cordages de l'époque. Ils étaient faits en chanvre d'où une faible élasticité. Mais en entrant tous les paramètres de l'époque, les experts démontrent que les Egyptiens, fins marins donc très connaisseurs des nœuds, pouvaient élaborer de tels cordages capables de supporter des forces de frottements aussi importantes.