7 miracles face
à la science

En savoir plus

Sujet illustré

Impossible de parler des miracles sans évoquer Lourdes. Le petit village situé dans les Hautes-Pyrénées est mondialement connu pour être le lieu de tous les miracles. Et c'est vrai, quand on en fait la liste, on est en droit de se demander si le village ne bénéficie pas d'un état de grâce particulier et permanent.

 

 
La basilique de Lourdes. Photo © Bruno DRECQ (Galerie photo de L'Internaute)
 

Pas un mais une série de miracles

Tout commence en 1858 avec Bernadette de Soubirous, plus connue sous le nom de Sainte Bernadette. Entre le 11 février et le 16 juillet, la Vierge Marie lui apparaît dans une petite grotte. La jeune fille n'a que quatorze ans. L'apparition lui demande de creuser le sol de la grotte. A peine le travail entamé que des litres d'eau jaillissent : la fameuse eau bénite de Lourdes. Dès les premiers jours, des guérisons miraculeuses sont constatées.

 

La science et les miracles de Lourdes

Bernadette voit la Vierge Marie 18 fois en 6 mois. Ces visions se situent deux ans après que le Pape Pie IX a promulgué le dogme de l'Immaculée Conception. Ce dogme affirme que la mère de Jésus était vierge avant et après sa naissance. Cette coïncidence de dates a amené de nombreuses personnes à relativiser la brusque apparition de la Vierge dans une région lointaine des Pyrénées. Il faut cependant noter que Bernadette elle-même n'était certainement pas au courant de la promulgation de ce dogme. Il n'en reste pas moins que la Vierge Marie était, plus que jamais à cette époque, un élément essentiel du culte catholique populaire.

On a souvent dit que le premier des miracles de Lourdes était le jaillissement de la source dans une grotte aride. Cependant il est très probable que le sol de la grotte est moins sec que les habitants du village le pensaient. Le Gave, la rivière locale, passait autrefois à ses pieds. Pendant les phases d'inondations, l'eau rentrait dans la grotte. Aujourd'hui, il est difficile de le vérifier, le site a été remanié et construit pour accueillir les pélerins.

Pour ce qui est des guérisons, la science ne peut pas tout expliquer. Certains cas, notamment au XXe siècle, laissent les médecins perplexes. En revanche, en ce qui concerne les nombreuses guérisons qui ont suivi les apparitions, on ne peut que constater qu'elles ont été déclarées comme telles par le docteur Dozous. Ce médecin athée, venu à Lourdes pour démontrer la fausseté des miracles, s'est converti durant son enquête.

Reste un mystère : le corps de Sainte Bernadette, exposé dans la cathédrale de Nevers, est intact. Du moins il semble l'être. Depuis l'Antiquité, on sait embaumer les corps pour qu'ils paraissent en excellent état de conservation. D'ailleurs, les mains et le visage de la Sainte, soient toutes les parties découvertes, ont été faites en cire.

 


Magazine ScienceEnvoyerImprimerHaut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Que pensez-vous du rejet d'eaux radioactives par le Japon ?

Tous les sondages