Un phénomène pas si rare

Jusqu'à 200 nuits éblouies. Dans les meilleures zones comme l'Alaska et le Yukon, on peut attendre jusqu'à 200 aurores boréales en seulement une année.
©  Gilles Boutin