Une palette de couleurs variées

Ionisation. Les particules solaires percutent des molécules de gaz. Selon la couche de l'atmosphère qui est ionisée, les couleurs de l'aurore changent. Par exemple, les particules solaires en collision avec des molécules d'oxygène donneront un vert-jaune alors qu'avec de l'azote, du rouge-violet.
©  Dominic Cantin