Un temps imparti trop court

Troisième argument accentuant le mystère autour des agroglyphes : le temps très court passé pour les réaliser. Moins d'une nuit ! Comment est-ce possible ?
©  Steve ALEXANDER