Le laboratoire souterrain

L'ANDRA (Agence Nationale pour la Gestion des Déchets Radioactif) avait installé un dispositif original pour immerger le visiteur dans l'univers de son laboratoire de recherche basé à 500 mètres de profondeur  en Meuse (Haute-Marne) : un ascenseur fictif dans lequel étaient expliquées les règles et conditions de sécurité appliquées à cette profondeur. Le public était ensuite invité à découvrir les différentes expériences menées  depuis 15 ans sur la roche argileuse propre à cette région, et dont les propriétés de barrière naturelle pour le stockage des déchets radioactifs intéressent vivement les chercheurs.
©  L'Internaute / Cécile Debise