Mur de fibres optiques

Le Grand collisionneur de hadrons ne se résume pas à son tunnel circulaire. Cet énorme mur de 6 mètres sur 7 par exemple est composé de 3300 blocs de fibres optiques. Il est l'un des nombreux instruments utilisés, en plus du tunnel, pour mesurer l'énergie des collisions de particules.
©  Maximilien Brice / CERN