Une glaciation ultra rapide

Roland Emmercih est définitivement obsédé par la fin du monde. Avant de signer "2012" en 2009, il a déjà fait entrer la Terre dans une nouvelle ère de glaciation en 2004 mais cette fois de manière extrême et ultra rapide. Los Angeles est rayée de la carte par de terribles tornades, New-York est envahie par les eaux, quant à Tokyo, elle doit faire face à une terrible invasion de grillons.
©  Twentieth Century Fox