Une "superlumière" plus précise que le laser actuel.

 

Une équipe scientifique allemande a réussi l'exploit de créer une superlumière en refroidissant les photons.

Des physiciens de l'université de Bonn, en Allemagne, ont permis de mettre en pratique une théorie vieille de moins d'un siècle : le condensat de Bose-Einstein.

Les physiciens ont réussi à refroidir les particules de lumière, jusqu'à une température voisine du zéro absolu soit - 273°C. L'autre paramètre en jeu est l'espace restreint dans lequel les photons ont été refroidis. Cela les a poussés à se condenser et à se comporter comme une particule unique : un "super-photon".

Cette découverte publiée dans les colonnes du magazine Nature révolutionne le monde de la physique car aucun scientifique ne pensait pouvoir un jour condenser ces particules de lumière.
L'équipe allemande a emporté le défi en utilisant un colorant refroidi placé entre deux miroirs. Celui-ci capte les photons et les libère encore plus froids qu'à leur entrée. Ces particules de lumière arrivent ensuite sur des surfaces concaves réfléchissantes qui les concentrent en un point précis pour donner naissance à cette super-lumière.

Cet objet physique pourrait supplanter le laser actuel dans la gravure des puces électroniques. Il s'avère beaucoup plus fin et précis que ceux utilisés de nos jours.

Article le plus lu : Les 100 photos choc de l'année 2016 : voir les actualités