Partager cet article

RSS
L'Internaute > Science  > La science et nous > Reportage > La science des violons
Gabarit en acier de violon posé sur une planche de bois. Photo © L'Internaute magazine / Julie Crédou

Au tout début du violon... Dessins et planches de bois

Commençons par le commencement…

La première étape de la fabrication d'un violon est le dessin du plan. Celui-ci est primordial car il détermine le résultat final. Il s'agit d'un dessin technique, grandeur réel, effectué sur papier millimétré. Toutes les dimensions notées seront les dimensions réelles du violon.

A partir de ce plan, le luthier va créer un gabarit, en acier ou en bois, pour les différentes parties qui composent le violon, à savoir : le fond (partie inférieure), la table d'harmonie (la partie supérieure) et le manche. Ce gabarit permet de reporter le plan sur une planche de bois de manière très précise car il s'agit d'un support dur. Ensuite, il "suffit" de creuser. Le luthier commence toujours par la création du fond.

A chaque partie son bois :

Fond : En érable le plus souvent

Table d'harmonie : En épicéa

La touche : En ébène

Le chevalet : En très bon bois, rare et ancien, souvent un vieil érable

 

10 photos :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
Autour du même sujet
Magazine Science Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité