Une vision de l'avenir

pas d'inquiétude, le robot ne conduit pas encore.
Pas d'inquiétude, le robot ne conduit pas encore. © Nissan
Connivence homme-robot

Cette petite voiture de 3 places embarque un robot capable de discuter avec le conducteur afin de réagir au plus près de ses émotions : s'il paraît énervé, l'intelligence artificielle le détectera et tentera de l'adoucir.
 

D'après le constructeur, cette communication permettrait de développer des sentiments envers la voiture, provoquant une nouvelle façon de conduire.