Eviter le décrochage de Greenbird

l'aileron placé sur le mât permet, sous l'action du vent, d'éviter un
L'aileron placé sur le mât permet, sous l'action du vent, d'éviter un basculement du char.  © Richard Jenkins

En quadruplant la vitesse de pointe de l'engin, il existe un risque de basculement. Pour l'éviter, l'ingénieur Richard Jenkins s'est inspiré des F1 et de leur aileron avant.

Le mât en fibre de carbone est doté d'une aile horizontale permettant de "fixer" le char au sol et d'empêcher tout décrochement en pleine course.