L'Internaute > Week−end >
Auteurs > Didier Long
LIVRES
 
04/10/2006

Le regard d'un ancien moine sur le monde

Après dix ans passés dans un monastère, Didier Long est devenu artiste plasticien, chef d'entreprise et écrivain. Ses livres relatent son parcours hors du commun et dessinent une réflexion philosophique sur le monde moderne.

  Envoyer à un ami | Imprimer cet article  

La vie de Didier Long sort de l'ordinaire. Fils d'un ingénieur de chez Michelin, il suit les traces de son père et commence une carrière en tant qu'apprenti dans les usines de Clermont-Ferrand jusqu'au jour où sa vie est bouleversée par la rencontre avec un ancien dominicain. Il découvre alors la foi et devient moine à l'Abbaye de la Pierre-Qui-Vire.

Du monastère à l'entreprenariat

Didier Long Photo © DR

Devenu frère Marc, il introduit l'art contemporain au monastère. Il réalise des installations de bidons usagés représentant la fragilité de la vie humaine. Après dix années d'une existence monacale, l'amour vient frapper à la porte et l'auteur prend un autre chemin. Redevenu Didier Long, il quitte sa vie retirée pour découvrir le monde. Surfant sur la vague de la nouvelle économie, il devient consultant dans le domaine de la vente en ligne et travaille chez McKinsey. Il est aujourd'hui marié, père de quatre enfants et patron d'une société de conseil en stratégie d'entreprises.

 

Philippe Sauve
Didier Long
était en chat
le lundi 16 octobre

Lire la retranscription

"Où allons-nous ?"

Dans ses livres, Didier Long part de son expérience pour livrer ses réflexions sur le monde qui nous entoure. En 2005, il publie "Défense à Dieu d'entrer". Cette autobiographie relate avec beaucoup de tendresse toutes les rencontres qui ont jalonné son parcours. Des ouvriers des usines, aux employés et dirigeants des grandes entreprises, tous ces individus sont frères. Que ce soit dans un monastère ou dans les grandes entreprises, c'est l'aventure humaine qui passionne Didier Long.

 

Engagée dans son premier livre, la réflexion de Didier Long sur le monde moderne et l'entreprise, se poursuit dans "Pourquoi nous sommes chrétiens". Il y décrit un monde qui semble avoir sombré dans la désillusion et où la société de consommation a remplacé les valeurs de vie en communauté. Notre époque, que Didier Long surnomme "L'ère de rien" est-elle la fin de notre civilisation ou bien le début d'un nouveau cycle ? Comment remettre l'homme au centre ? Cet essai soulève ces questions et tente d'y répondre. Au fil de ses expériences, tout en énonçant des principes de vie, c'est une véritable recette du bonheur que l'auteur nous livre.


Quelques extraits

"Les sciences et techniques créées par la raison qui permettent de maîtriser et manipuler le monde, de me guérir quand je suis malade et d'aller plus vite d'un bout à l'autre de la ville, ont aussi rendu notre monde abstrait, cortical, sans saveur. En nous libérant de la nature, elles ont mis une barrière entre nous et notre propre nature." Pourquoi sommes-nous chrétiens p.23

"Aujourd'hui tout le monde court. Nos corps sont à l'image de notre désir, jamais présent, à l'écoute. Comme si nous fuyions l'instant présent. Nous sommes devenus des machines à désirer tout et n'importe quoi plutôt que d'affronter le rien. Alors il faut courir, ne surtout pas s'arrêter. C'est fatiguant. On court, mais où allons-nous ?" Pourquoi sommes-nous chrétiens p.41

 

Bibliographie

» Défense à Dieu d'entrer, Denoël (2005)
» Pourquoi nous sommes chrétiens, Le cherche-midi (2006)

 

Voir aussi : » L'Interview de Didier Long
Voir aussi : » Le site internet de l'auteur

 


Magazine Week−End Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Etes-vous parti en vacances cet été ?

Tous les sondages