L'Internaute > Week−end
> Livres > Auteur
 PORTRAIT 
Octobre 2005

Qui est... Jean-Paul Dubois ?

On en sait finalement très peu sur Jean-Paul Dubois. Discret mais déjà présent sur la scène littéraire française depuis environ vingt ans, secret mais déjà auteur de plus d'une quinzaine de titres, l'homme est une contradiction à lui tout seul.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article

Né en 1950 à Toulouse, où il vit toujours, Jean-Paul Dubois se lance dans une carrière de journaliste. Il devient (il l'est d'ailleurs encore) journaliste-reporter pour l'hebdomadaire d'actualités Le Nouvel Observateur. Il est en effet consultant permanent aux Etats-Unis pour le magazine, un pays qui le fascine.

Ses oeuvres sont en général l'objet d'une critique unanime. Il a d'ailleurs été lauréat du prix France Télévisions pour Kennedy et moi en 1996, porté à l'écran par Sam Karmann quelques années plus tard et qui mettait Jean-Pierre Bacri en vedette. Jean-Paul Dubois revendique l'influence de grands auteurs américains contemporains tels que Philip Roth et John Updike. Au fil des ans, son lectorat s'est fidélisé. On retrouve d'ailleurs dans tous ses romans de grands thèmes de prédilection chers à l'auteur : des femmes de poigne, une certaine attirance pour les femmes d'âge mûr, des personnages toujours un peu décalés comme des dentistes sadiques, etc.

Son dernier roman, Une vie française (L'Olivier), regroupe d'ailleurs ces quelques "fondamentaux" de son oeuvre. A travers l'itinéraire de Paul Blick, petit-fils de berger pyrénéen, fils d'une correctrice de presse et d'un concessionnaire Simca à Toulouse, Jean-Paul Dubois met en parallèle la vie de son héros avec l'histoire de la Ve République, et offre ainsi une nouvelle perspective historique. Un roman très drôle et finalement très mélancolique, qui lui permet de remporter en 2004 le Prix Femina.

 

Vous avez lu un de ses livres ? Déposez votre avis ici

Découvrez notre guide des prix littéraires >>

BIBLIOGRAPHIE
Compte rendu analytique d'un sentiment désordonné (1984)
Eloge du gaucher (1987)

Tous les matins je me lève (1988)
Maria est morte (1989)
Les poissons me regardent (1990)
Vous aurez de mes nouvelles (1991)
Parfois je ris tout seul (1992)
La vie me fait peur (1994)
Kennedy et moi (1996)

L'Amérique m'inquiète (1996)
Je pense à autre chose (1997)
Si ce livre pouvait me rapprocher de toi (1999)
Jusque-là tout allait bien en Amérique (recueil, 2002)
Une vie française (2004)

 

 
 Johann Liard, L'Internaute
 
Magazine Week−End
Envoyer | Imprimer
Haut de page