L'Internaute > Week−end
> Escapade > Laon
 ESCAPADE 
Septembre 2005

Laon, une montagne de trésors

Laon recèle de nombreux monuments à visiter. De la cathédrale à l'hôtel-Dieu en passant par ses fortifications, la ville permet d'embarquer pour un voyage au coeur du Moyen-âge.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
Pratique
Localisation : dans l'Aisne, à 135 km de Paris
Y aller :
en voiture : 1h30 depuis Paris et 30 minutes depuis Reims
en train : 1h30 depuis Paris
Office de tourisme de Laon : place du Parvis Gautier de Mortagne, 02000 Laon, 03.23.20.28.62
Sur le Web : ville-laon.fr

Laon compte plus de 80 bâtiments historiques. La ville est ainsi le plus grand secteur sauvegardé de France. Ce patrimoine riche se découvre à pied, en arpentant les nombreuses rues piétonnes.

Une situation géographique originale
Quand on arrive à Laon, on remarque tout de suite que la ville est divisée entre la ville basse et la ville haute. C'est surtout cette dernière qui est connue des touristes. En effet, perchée sur une butte de 175 mètres, la cité médiévale semble dominer toute la vallée et paraît de prime abord inaccessible. Mais très vite, on aperçoit de petits chemins et escaliers escarpés qui grimpent vers elle. Pour les moins sportifs, la ville a mis en place un petit train, qui emmène les usagers vers l'ancienne cité médiévale.

Au coeur de la cité médiévale
A son arrivée en gare de l'Hôtel de Ville, le visiteur peut se croire transporté dans le Moyen-Age. Tout y est : les remparts, les rues pavées, les passages cachés du soleil, les maisons de pierres et les portes cochères. En effet, la ville a gardé son architecture médiévale d'origine. Ses habitants sont particulièrement fiers de la cathédrale gothique à cinq tours, Notre-Dame de Laon. Devant le majestueux édifice, le visiteur est invité à lever les yeux vers le haut du bâtiment. Il remarque alors les nombreuses gargouilles qui ornent les tours de la cathédrale. Et en y regardant de plus près, il verra la présence d'un animal plutôt inhabituel sur une cathédrale : un bœuf. Sa présence est dûe à une légende. On raconte que, pendant la construction de la cathédrale, un boeuf mystérieux apparut. Il aida à porter les matériaux en haut de la colline, et disparut une fois sa tâche accomplie. En souvenir de ce précieux soutient, on ajouta la sculpture de l'animal sur chacune des tours de la cathédrale.

L'histoire de Laon est pleine de fables. Ainsi, la cour du Dauphin abrite une ancienne auberge dans laquelle, selon la légende, Louis XIII et Anne d'Autriche conçurent Louis XIV, en revenant d'un pèlerinage où ils prièrent pour un héritier. Avec sa galerie en bois, cette cour, située à l'abri des regards, a gardé tout son charme d'antan.

Quelques mètres plus loin, on aperçoit l'hôtel-Dieu. Cet ancien hôpital, constitué de deux niveaux, accueillait dans sa salle gothique les pèlerins et les plus pauvres. Construit en 1170, il est aujourd'hui le plus ancien hôtel-Dieu conservé en France.

En plus de ces bâtiments d'architecture médiévale, la cité haute permet de jouir d'une très belle vue sur les forêts et les vignes environnantes. Le mieux est de faire une balade le long des 8 kilomètres de fortifications qui entourent la ville. Depuis le rempart du Midi, le tristement célèbre Chemin des Dames, théâtre de combats pendant la Première Guerre Mondiale, se découvre. Plus loin, on passe à travers la Porte d'Ardon, d'où l'on peut découvrir un vieux lavoir-abreuvoir. De l'autre côté de la ville, le visiteur passe la porte de Soissons, qui témoigne de la vocation militaire de la cité. Quelques mètres plus loin, c'est la Tour penchée de Dame Eve qui apparaît. Cette tour a glissé de son socle depuis le XIIème siècle, ce qui a fait d'elle la tour la plus célèbre de Laon.

Une richesse souterraine insoupçonnée
Après avoir parcouru les rues et les monuments de la ville, les promeneurs peuvent se rendre dans ses souterrains. Laon s'est construite sur des carrières de roches. Les visiteurs sont en général assez surpris de découvrir les quelques "creuttes" qu'abrite Laon. Ces grottes et habitations troglodytiques sont incrustées dans la butte. L'office du tourisme organise d'ailleurs des visites dans les souterrains de la ville et de la citadelle. Et pour les amateurs d'archéologie, le musée d'Art de Laon propose une collection de vases et terres cuites grecs ainsi qu'une étude de l'archéologie régionale.
Pour aller plus loin dans la découverte de la région, on peut se rendre à Guise et découvrir le Familistère Godin. Ce "Palais Social" a été construit au milieu du XIXème siècle par un industriel de la ville. Composé de logements et d'équipements comme un théâtre ou des écoles, il était destiné à ses ouvriers. Autre activité à réaliser dans l'Aisne, suivre l'un des itinéraires balisés qui longent le Chemin des Dames.



EN IMAGES Les plus belles photos de Laon


 
 Christelle Devesa, L'Internaute
 
Magazine Week−End
Envoyer | Imprimer
Haut de page