Etretat : escale sur la côte d'Albâtre

Etretat : escale sur la côte d'Albâtre Des hautes falaises d'Etretat dominant une mer turquoise à l'arrière-pays qui longe la côte d’Albâtre, échappez-vous dans ce petit bout de Normandie à la richesse insoupçonnée.

Plus confidentielle que la côte fleurie où l'on se bouscule pour parader à Deauville ou Trouville, la côte d'Albâtre ne manque pas pour autant de ressources. Si Etretat en est le joyau, les villages alentours proposent également de belles échappées. Autrefois modeste village de pêcheurs, Etretat succombe à la mode des stations balnéaires au XIXe siècle, au moment même où le chemin de fer offre de nouvelles évasions aux Français. Mais l'attrait d'Etretat dépasse de bien loin la vogue des bains de mer, ses monumentales falaises de craie blanche inspirent Gustave Courbet, Eugène Boudin ou Claude Monet, tandis que Maurice Leblanc en fait le théâtre des aventures d'Arsène Lupin. Etretat devient alors un site internationalement réputé pour la beauté de ses paysages.

Station balnéaire à taille humaine, on la découvre le temps d'un week-end, de son front de mer à l'arrière-pays en passant par les villages alentour. A Varengeville, on succombe au charme bucolique du Bois des Moutiers, on se recueille au cimetière marin devant la tombe de Georges Braque. A Veules-les-Roses, on flâne dans l'un des plus charmants villages de France, tandis que l'on se replonge dans la lecture de Maupassant au Château de Miromesnil. Entre falaises vetigineuses à perte de vue, arrière-pays riche en visites culturelles et villages de charme, qu'attendez-vous pour vous échapper à Etretat le temps d'un week-end !

Guy de Maupassant / Claude Monet

Annonces Google