Fête des voisins : 5 bonnes raisons d'y participer

Fête des voisins : 5 bonnes raisons d'y participer FÊTE DES VOISINS - Un temps ringarde, la Fête des voisins revient à la mode. Conçue pour lutter contre l'individualisme dans les grandes villes, voici les arguments pour se laisser tenter.

[Mis à jour le 18 mai 2017 à 20h03] La Fête des voisins nationale est de retour ce vendredi 19 mai au soir, dès 19h. Vous hésitez à vous y rendre ? Et pourtant, il existe de très bonnes raisons d'y aller. Premièrement, ce sera peut-être pour vous l'occasion d'avoir une bonne surprise, de faire des rencontres plus intéressantes que ce que vous pensiez. Et oui, il est grand temps d'aller au-delà des apparences, de découvrir la véritable personnalité de la mamie du 5e étage un peu bougonne ou du musicien du rez-de-chaussée un peu déluré. Deuxièmement, si vous êtes un adepte des fourneaux, vous allez enfin pouvoir partager votre dernière réussite culinaire (cake aux olives revisité, tiramisù au spéculoos etc.). Troisièmement, avis aux sportifs ! Vous adorez jouer au basket dans les terrains en bas de chez vous mais vous n'avez pas de partenaire de jeu ? Sait-on jamais, ce sera peut-être l'occasion de trouver un coéquipier ! Quatrièmement, n'oubliez pas que la notion de solidarité peut se créer entre voisins et cela peut s'avérer fort utile. Qui sait, les voisins avec qui vous aurez sympathisé pourront vous dépanner de temps à autre, garder vos enfants, réparer un problème de plomberie ? Cinquièmement, n'importe quelle excuse est bonne pour prendre un verre, n'est-ce pas ?

La Fête des Voisins ne reflète pas tout à fait les relations de voisinage entretenues par les Français. Depuis plus de 15 ans, l'événement cherche à s'imposer comme un rendez-vous annuel, et c'est plutôt réussi. Mais pour les Français, cette fête n'est pas toujours une partie de plaisir, comme le révèle l'étude réalisée par Budget-Maison.com. Lancée en 1999 par Atanase Périfan dans le 17e arrondissement de Paris, la Fête des Voisins a certes depuis pris de l'ampleur, mais il reste du chemin à parcourir. En 2016, seuls 61% des Français peuvent en effet se targuer d'avoir ce genre d'événement dans leur immeuble ou leur quartier. L'une des causes ? Des relations de voisinage parfois tendues. Le site de petites annonces en ligne Vivastreet a publié une enquête pour connaître les rapports qu'entretiennent les voisins en France et l'intérêt qu'ils portent à cette fête. Près de la moitié des sondés salueraient leurs voisins sans engager de conversation, et 14% ignoreraient complètement leurs voisins. Quant il s'agit d'organiser l'apéro, ils ne seraient que 6 %. Ce manque d'intérêt s'expliquerait par le fait que les Français ne s'entendent pas si bien avec leurs voisins et les nuisances sonores seraient les premières en cause. Les cris d'enfants seraient à 35% fautifs, devant les bruits de travaux (27%), les disputes (21%), et les soirées (17%). 

"La fête des voisins - Immeubles en fête" dans une résidence du 15e arrondissement de Paris. © REVELLI-BEAUMONT/SIPA

Enfin, 78 % des personnes interrogées par l'enquête de Vivastreet n'ont pas l'intention de participer à la Fête des Voisins cette année. L'étude réalisée le mois dernier de Budget Maison a démontré également que la Fête des Voisins était loin de faire l'unanimité car 56% des interrogés n'y participent tout simplement pas, sachant que 26% des sondés n'y ont pas droit (puisque cette fête nationale n'est malheureusement pas présente dans toutes les villes françaises), que 18% des sondés la considèrent comme hypocrite et que 8% la trouvent ennuyeuse... Que la relation soit bonne ou mauvaise,  85% des interrogés reconnaissent avoir eu des discordes entre voisins, jusqu'à faire appel à la gendarmerie pour 62% d'entre eux, déménager pour 14% d'entre eux, ou carrément en venir aux mains pour 12% d'entre eux ! 

Invitation à la Fête des Voisins

Si vous souhaitez organiser l'opération dans votre quartier, rien de plus simple ! Il vous suffit de récupérer l'affiche d'Immeubles en fête dans votre mairie ou de la télécharger sur le site Internet de l'association Immeublesenfete.com. Puis de faire un peu de publicité autour de vous.

La date de la Fête des voisins en 2017

En 2017, la Fête des Voisins se tient ce vendredi 19 mai. Depuis 2010, le jour retenu est systématiquement un vendredi. Mais avant cette date, la Fête des voisins se tenait le mardi. Le changement de timing est plutôt opportun pour tous les habitants qui ne travaillent pas le week-end et qui peuvent ainsi profiter plus tardivement de cet instant de partage. Concernant les horaires, la Fête des voisins se déroule en général à partir de 19h. Mais les habitants de chaque quartier ou immeuble sont bien sûr libres de faire comme ils le souhaitent !

L'affiche de la Fête des voisins

L'affiche de la Fête des voisins est désormais disponible sur le site officiel de l'association Immeubles en fête. Particuliers ou associations, vous pouvez télécharger librement l'affiche, l'affichette, le flyer ou la carte postale du visuel de l'édition 2017. L'affiche peut être posée sur les panneaux d'affichage ou chez vos commerçants, l'affichette dans le hall de votre immeuble ou chez le boulanger du quartier. Voici l'affiche 2017 de la Fête des voisins :

L'affiche de La Fête des Voisins 2017.

La Fête des voisins au travail

Un dérivé d'Immeubles en fête a brièvement existé entre 2012 et 2014 : la Fête des voisins au travail. Ce rendez-vous, organisé en octobre par la Fondation Agir Contre l'Exclusion (présidée alors par Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez), consistait à se faire rencontrer les collaborateurs d'une même entreprise ou les salariés de sociétés partageant un même immeuble de bureau. Elle n'existe plus aujourd'hui.

La Fête des Voisins : les sondages

Voisins de palier mais pourtant si éloignés... Les liens se resserrent-ils à l'occasion de la Fête des Voisins ? 

Comment se portent les relations entre les voisins en France ? Selon une autre enquête, du site Budget Maison réalisée en avril 2017 sur 1 850 français, les relations entre voisins ne seraient pas totalement au beau fixe et cette fête ne ferait pas l'unanimité. Un tiers des sondés déclare leur relation excellente, un peu plus d'un tiers la considère "normale" et un peu moins d'un tiers la trouve mauvaise. D'après un autre sondage de Vivastreet, seul 31% des Français engagent la conversation avec leur voisin, à moins que ça ne soit une star, mais pas n'importe laquelle... Et oui, qu'en serait-il si le voisin en question était une célébrité ? A la question s'ils devaient choisir un voisin célèbre, 45% des sondés ont désigné Jean-Jacques Goldman, 22% Omar Sy, 20% Zinedine Zidane et 13% Cyril Hanouna.

Quelles sont les principales sources de tension entre voisins ? Pour la moitié des personnes interrogées, les nuisances sonores arrivent en tête. Arrivent bien après les problèmes de clôtures pour 14% d'entre eux, les animaux pour 12%, le stationnement pour 10% des sondés ou encore le harcèlement pour 7% des votes restants. Le profil du voisin "parent en bas âge" serait le pire selon 40% des personnes interrogées, passant largement devant celui du fêtard (21%), du voisin intrusif (14%) ou de l'apprenti musicien (11%), autrement dit, celui qui fait saigner les oreilles des voisins... Et quelles sont les qualités qui font en revanche un "bon voisin" ? 52 % des sondés ont cité la politesse, mais aussi la discrétion pour 36% d'entre eux, suivi par l'écoute pour 6% des votes restants.

Fête des voisins
© rawpixel - 123RF.com

Origine de la Fête des Voisins

Créé en 1990 par un habitant du XVIIe arrondissement de Paris, Atanase Périfan, au travers de son association "Paris d'amis", l'événement visait à regrouper les habitants des villes et des campagnes autour d'un apéritif ou d'un repas. Des initiatives du même genre existaient déjà en France dans de nombreuses villes bien avant 1999. Mais la Fête des Voisins a "institutionnalisé" ce rendez-vous, qui s'est même mis à être relayé par les municipalités. Résultat : en 2016, plus de 1 000 communes participaient à l'événement. Pour un nombre d'habitants concernés grandissant : alors que la Fête des voisins avait réuni 10 000 habitants de 800 immeubles lors de sa première édition à Paris, elle séduit désormais 8 millions dans toute la France. Preuve de la réussite de l'opération : celle-ci dépasse les frontières, désormais reprise en Belgique, au Canada, en Turquie et dans des centaines de villes européennes (où elle porte le nom d'"European neighbours' day").

ET AUSSI

EN VIDÉO : Fête des voisins: se retrouver malgré tout

Fête des voisins