Comment construire une catapulte miniature

Enfant, vous rêviez du Moyen-Âge, de vivre des combats grandioses aux côtés de chevaliers, assisté par de puissantes armes de sièges ? Alors réjouissez-vous, ce rêve peut devenir réalité car je vous propose un tutoriel simple et rapide pour construire une catapulte miniature... chez vous !



   Tout d’abord, qu’est-ce qu’une catapulte ? C'est une machine construite pour projeter à grande portée des pierres ou autres objets massifs, parfois même des cadavres, sur l’ennemi. À l’origine, le terme "catapulte" désignait un engin projetant des flèches alors que le terme baliste correspondait à notre définition actuelle de la catapulte, mais leur sens s’inversa vers le IVème siècle. Il ne faut pas non plus confondre catapulte et trébuchet, un trébuchet étant un engin de siège, très peu mobile, n’ayant souvent pas de roue, prévu pour attaquer une ville, et créant le mouvement grâce à un contrepoids. Sur une catapulte, le mouvement du levier est produit par la flexion d’une pièce en bois, comme un arc géant, ou alors par un ressort de torsion voire même les deux cumulés. Elle est aussi généralement pourvue de roues pour son déplacement.


   Alors que nous faut-il pour construire une catapulte miniature ? De simples tasseaux de bois d’environ 1 cm de côté trouvés dans un magasin de bricolage, des clous, une tige fine en bois ainsi qu’une ficelle d’un mètre suffiront. Le modèle que je vous propose n’utilise qu’un ressort de torsion -sous la forme d'une ficelle- pour créer le mouvement.

Tout d’abord, découper les tasseaux de bois en :

  • Trois morceaux de 20 cm de longueur qui feront les poutres porteuses et le levier
  • Cinq morceaux de 8 cm de longueur qui feront les traverses et montants de votre catapulte.

   Assembler le tout de cette façon à l’aide de clous.

   Il faut alors percer les trous dans les poutres porteuses et dans le levier pour permettre le passage de la corde. Les trous sur les poutres porteuses doivent être réalisés environ 3 cm après les poutres montantes et sur le levier à environ 2 cm du bout.


   Viens alors l’étape la plus compliquée. En effet, il vous faut maintenant réaliser le ressort de torsion qui va être la seule liaison entre le bâti et le levier. Ce ressort sera réalisé grâce à la ficelle et deux tiges en bois de 5 cm de long environ, pas trop fines car elles subissent d’importantes contraintes.


   Il faut d’abord positionner le levier entre les deux poutres porteuses, puis attacher la ficelle à l'une des tiges. Il faut alors passer la ficelle au travers de la poutre porteuse, puis du levier, et enfin de la deuxième poutre porteuse, la passer derrière l’autre tige et la faire revenir par le même chemin de l’autre côté... En faisant faire trois ou quatre aller-retour à la ficelle, nous créons un « axe » autour duquel nous allons réaliser le ressort de torsion.


  A partir de là, tout se complique. Pour pouvoir transmettre l’effort au levier, il faut faire passer la ficelle successivement par-dessus le levier puis par-dessous. Mais pas n’importe comment ! Reprenons : on vient de faire passer la ficelle plusieurs fois de suite par le trou du levier, à chaque fois en passant derrière une tige. C’est le sens dans lequel vous êtes passé derrière cette tige qui va déterminer si vous allez passer au-dessus ou en dessous du levier. Si vous êtes allé du haut vers le bas autour de la tige, vous allez devoir passer au-dessus du levier puis aller du bas vers le haut à la tige de l’autre côté etc … Faites le maximum de passages possible, puis faites un nœud autour d’une tige avec ce qu’il reste.


   Enfin viens l’étape finale : tendre l’effort de torsion. C’est très simple, il suffit de tourner les deux tiges dans le même sens suivant le schéma :


   Ne restent plus quelques finitions à faire, telles que construire un panier (par exemple avec une boite à allumette découpée puis collée à l’extrémité du levier) ou un système pour maintenir votre catapulte prête à tirer. A vous ensuite de jouer, et si vous le voulez, donnez-nous la portée maximum de votre catapulte dans les commentaires de l’article !


                                                                                            Kyriel, pour les ELFIC

Annonces Google