www.linternaute.com Sortir
L'Internaute > Week−end
> Livres > Coups-de-coeur > Les femmes qui lisent sont dangereuses
Précédente

Lecture dans le jardin

Suivante 
"Roseraie"
Le peintre norvégien fait ici le portrait de sa femme Marie Kroyer, absorbée dans la lecture du journal. L'influence des impressionnistes est sensible dans cette peinture sur le motif.


Roseraie (La Femme du peintre dans son jardin de Skagen), 1893
Peter Severin Kroyer (1851-1909)
Londres, The Fine Art Society
Précédente En savoir plus Les femmes qui lisent sont dangereuses Suivante 
11 images : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
Magazine Week−End
Envoyer | Imprimer
Haut de page