Beaujolais nouveau : date de la cuvée 2017, prix, origine et fabrication

Beaujolais nouveau : date de la cuvée 2017, prix, origine et fabrication BEAUJOLAIS NOUVEAU - Quand arrivera dans les bars et les restaurants le prochain Beaujolais Nouveau ? Quel goût a le Beaujolais de la dernière cuvée ? Quels sont ses secrets de fabrication ?

[Mis à jour le 6 février 2017, à 20h12] Chaque année, sur les télés françaises, mais aussi internationales, sont diffusés des reportages sur la fête donnée à Beaujeu en l'honneur du célèbre vin primeur. On découvre des images de Japonais goûtant en avant-première à la cuvée (grâce au décalage horaire) ou on assiste à l'analyse d'amateurs français saluant (ou regrettant) le "goût de banane" du nouveau Beaujolais nouveau ! C'est aussi une excellente excuse pour sortir dans les bars ou au restaurant... Célèbre vin primeur, dont la notoriété dépasse nos frontières, le dernier Beaujolais nouveau de 2016 a fait son arrivée dans les bars et les restaurants de l'Hexagone le 17 novembre. Quels étaient les premiers retours sur cette cuvée ? Les fameux arômes de "banane" étaient-ils au rendez-vous ? Se dirigeait-on plutôt vers un goût "fruits rouges" ? Une chose est sûre, le Beaujolais nouveau avait fait une fois de plus fait l'actualité aux quatre coins du monde pour sa sortie.

Mais le "Beaujo" pâtit parfois d'une réputation de vin peu raffiné, de "piquette qui donne mal à la tête". Pourtant, comme pour les autres vins, il y a de tout dans le Beaujolais. Dans une interview à BFMTV, le journaliste spécialisé Antonin Iommi-Amunategui estime que le Beaujolais est "un vin qui peut vraiment être délicieux", "très facile à boire, très agréable, pas prétentieux, pas du tout une piquette comme on peut le dire parfois". "C'est le vigneron qui fait la différence" précise-t-il. Dans Le Point, Bertrand Chatelet, directeur de l'institut de recherche de l'inter-profession, donne une idée de la tendance pour cette année : "Les 2016 misent plus sur l'élégance que sur la puissance et conservent un parfait équilibre entre acidité, fruits et structure"... D’où vient ce vin célébré en novembre ? A quelle date a-t-il été commercialisé ? Combien de bouteilles sont mises en production ? Le Beaujolais nouveau se conserve-t-il au-delà de quelques semaines ? Pourquoi a-t-il ce petit goût de bonbon ou de banane mûre ? Linternaute.com vous donne les infos essentielles pour briller en société…

Date du Beaujolais nouveau 2017

Chaque année, l'événement tombe le 3e jeudi du mois de novembre. Pour pouvoir acheter du Beaujolais nouveau et découvrir s'il est meilleur ou moins bon que l'an dernier, il faudra attendre le jeudi 16 novembre 2017. La date de sortie du vin primeur est fixée depuis 1985. Entre 1951 (date de la naissance de l’appellation " beaujolais nouveau ") et 1967, cette date a beaucoup fluctué. Puis de 1967 à 1985, elle était fixée au 15 novembre. Mais ce calendrier fixe ne convenait pas forcément aux producteurs, notamment parce que la "fête" tombait parfois sur un week-end. Cela fait donc 30 ans aujourd'hui qu’on célèbre le "beaujolpif" le 3e jeudi de novembre. Une date anniversaire qui donne une bonne raison aux amateurs de ne pas manquer l’événement !

Prix du Beaujolais nouveau

Comme les autres vins, les tarifs des cuvées du Beaujolais varient beaucoup. Ils restent cependant modestes puisque ces bouteilles ne se gardent pas et que leur cote ne grimpe donc pas avec les années. Chez les cavistes ou en supermarché, vous trouverez du Beaujolais en vente à partir de 3 euros environ. Ensuite, le tarif peut monter jusqu'à 9 ou 10 euros la bouteille. Le prix du Beaujolais est évidemment plus élevé si vous vous rendez dans un bar ou un restaurant pour l'occasion. Dans ce cas, comptez entre 10 et 18 euros la bouteille.

Histoire du Beaujolais nouveau

Pourquoi est-il dit "nouveau" ? Le Beaujolais est un vin relevant d’une "appellation d’origine" ("contrôlée" ou "protégée", AOC et AOP). Initialement, ce type de vins ne pouvait être commercialisé qu’à partir du 15 décembre. Mais les producteurs ont obtenu une dérogation à ce principe en 1951, avançant la date de commercialisation. C’est donc un "Beaujolais nouveau" qui était disponible prématurément. Il faut souligner que si le Beaujolais est disponible aussi rapidement après les vendanges, c’est notamment en raison de son processus de fabrication, dans lequel seuls 4 jours sont nécessaires à la macération du vin.

La fabrication du Beaujolais

Cette année, rendez-vous pour le Beaujolais le jeudi 17 novembre   © FOOD-micro - Fotolia.com

L'appellation Beaujolais nouveau répond à des critères bien précis et à un cahier des charges à suivre à la lettre par les producteurs. Il faut ainsi que la macération des grappes, entières (donc récoltées à la main) soit effectuée par la méthode dite "carbonique", en quatre jours, ce qui procure au vin des arômes de fruits frais et une faible présence de tanin. Le beaujolais nouveau doit bien sûr être produit dans l'aire d'appellation des beaujolais et beaujolais villages, située dans le nord du Rhône et le sud de la Saône-et-Loire (sur une centaines de communes, dont celle de Beaujeu, la capitale "historique" du Beaujolais nouveau). Le cépage utilisé est très essentiellement le Gamay N, mais la législation autorise 15 % de cépages accessoires, comme le chardonnay, le pinot noir et gris, l'aligoté ou le melon. 

Pourquoi des arômes de banane ?

On l’a dit, le processus de fabrication du Beaujolais nouveau contribue à en faire un vin peu tannique. D’une belle couleur rouge, assez limpide, le primeur se distingue par des arômes dits "amyliques". Cet adjectif renvoie à des goûts acidulés de type "bonbon anglais", "vernis" ou "banane mûre". Des levures sont utilisées pour renforcer l’un ou l’autre de ses arômes. Mais, de plus en plus, les producteurs essaient de donner un goût de fruits rouges plus prononcé au Beaujolais nouveau. A vous de tester de quel arôme se rapproche la dernière cuvée…

Combien de temps se conserve le Beaujolais nouveau ?

Au-delà de quelques semaines, le vin primeur disparaît des rayons. Et pour cause : le Beaujolais nouveau n’est pas un vin de garde. Il se conserve maximum 6 mois. Pas besoin donc de chercher une place au frais dans votre cave pour ces bouteilles : mieux vaut les boire rapidement !

Fêter le Beaujolais nouveau dans les bars et restaurants

Ce sont plus de 30 millions de bouteilles qui ont été commercialisées en France, mais aussi à l'étranger. En effet, près de la moitié de la production est destinée à être vendue au-delà de nos frontières. En Asie, notamment au Japon et en Corée du Sud, l'arrivée du Beaujolais nouveau est aussi dignement fêtée que dans l’Hexagone, avec parfois des cérémonies dont les extravagances étonneraient les plus enthousiastes des vignerons français.
En France, de nombreux cafés et restaurants proposent dès minuit de déguster le Beaujolais nouveau. Le vin reste en général quelques jours à la carte des bars à vins donc pas besoin non plus de se précipiter au comptoir le jour J !

Guide des vins du Beaujolais
Retrouvez les meilleures références des appellations de Beaujolais nouveau dans notre guide des vins.

* Attention, à consommer avec modération. L'abus d'alcool nuit gravement à la santé.

EN VIDEO - 10 chiffres sur le Beaujolais nouveau


Le Beaujolais nouveau célébré au Japon dans un spa de vin !

Le Beaujolais Nouveau est arrivé !

ET AUSSI

Vin / Beaujolais nouveau