Pass culture : le "GPS de la culture" dédié aux jeunes de 18 ans

Pass culture : le "GPS de la culture" dédié aux jeunes de 18 ans PASS CULTURE - En septembre 2018, le Pass culture, d'un montant de 500 euros, permettra aux jeunes de fréquenter les lieux artistiques et d'acheter des biens culturels.

Le Pass culture est une aide  délivrée aux jeunes français de 18 ans, d'un montant de 500 euros, qui verra le jour au mois de septembre 2018. Sous forme d'application mobile éditorialisée et géolocalisée, le Pass Culture "sera comme une espèce de proposition culturelle géolocalisée : le jeune pourra voir, là où il est, toutes les propositions qui sont possibles dans son environnement", a expliqué la ministre de la Culture Françoise Nyssen sur Europe 1. Cours de hip-hop, de théâtre, visite guidée d'une exposition, séance de cinéma, achat d'un livre... Le pass culture permettra aux jeunes de régler leurs dépenses culturelles. "L'idée c'est de laisser le jeune autonome dans son choix" a-t-elle poursuivi. L'application sera comme "un GPS de la culture".

En septembre 2018, pour un premier essai, le Pass culture sera lancé dans quatre départements : le Bas-Rhin, l'Hérault, la Seine-Saint-Denis et la Guyane. Il sera par la suite étendu à l'ensemble du territoire français. Le Pass culture fait partie d'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron, dont le budget total s'élève à près de 430 millions d'euros. Il devrait permettre aux jeunes français nés à partir de l'an 2000 d'accéder à la culture, peu importe leurs origines sociales et leurs revenus.

Comment obtenir le Pass culture ?

Le Pass culture prend la forme d'une application géolocalisée téléchargeable pour tous sur mobile. Le jeune français âgé de 18 ans devra renseigner son identité via l'application, et sera ainsi crédité de 500 euros pour l'utiliser. L'argent crédité sera consultable via l'application. L'offre culturelle sera proposée en fonction de la localité de l'utilisateur.

Article le plus lu : DIRECT - Kate Middleton : accouchement imminent : voir les actualités

Emmanuel Macron

Annonces Google