L'Internaute > Week−end
Escapades > Les parcs nationaux
 NATURE 

Le parc national des Ecrins

Le parc national des Ecrins est l'un des plus grands espaces protégés de l'arc alpin. C'est un territoire de haute montagne qui offre à ses visiteurs émerveillés les sublimes beautés froides des glaciers et le réconfort de ses verdoyantes vallées.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
Pratique
Lieu : parc national des Ecrins
Situation : Rhône-Alpes et Paca
Y aller :
en voiture : 670 km de Paris, 100 km de Grenoble, et 180 km de Marseille. Gap par la N85, Bourg d'Oisans par la D526, Briançon par la N91
en train : gares de Briançon, Gap, Embrun, ou Mont-Dauphin
Renseignement : Domaine de Charance, 05000 Gap - Tel : 04 92 40 20 10
Quelques chiffres :
1 million de visiteurs par an
1973 date de création
270 000 hectares de superficie
2,7 millions d'euros   de budget
 

Il est un paradis pour les randonneurs de tous les niveaux, attirant aussi bien des sportifs pour ses parties les plus hautes qu'un public plus familial aimant à marcher sur ses multiples sentiers.

"Beauté des paysages, calme et tranquilité"
Ces trois qualités sont les plus recherchées par les visiteurs du Parc des Ecrins. Le site présente en effet des beautés d'exception : plus de 100 sommets dépassent les 3 000 mètres d'altitude, et la superficie occupée par les glaciers est immense (17 000 hectares). En se promenant dans le parc, on peut avoir la chance de croiser des animaux de haute montagne tels que des chamois, des bouquetins et des hermines, ou d'entendre le cri strident des marmottes... si elles ne sont pas en train d'hiberner. Souvent, des aigles royaux survolent majestueusement les groupes de marcheurs, mais il n'y a aucune raison d'en avoir peur.
Les férus de botanique auront plaisir à essayer de reconnaître les 1 800 espèces végétales que l'on peut trouver dans le parc. Outre les fameux Edelweiss symbolisant le courage, la fleur la plus connue du parc est le chardon bleu. C'est dans la vallée du Fournel que l'on peut la voir le plus facilement, mais sans la cueillir...


Préparer sa visite du Parc des Ecrins :
Chaque année, environ un million de visiteurs emprunte les 730 km de sentiers du parc des Ecrins. Il peut s'agir de simples promeneurs, de randonneurs ou d'alpinistes. Pour une absolue tranquillité, il faut éviter les périodes de vacances scolaires, où l'on a du mal à porter son regard au loin sans voir des files de grimpeurs un peu partout.

Pour guider la découverte des Ecrins, des "Maisons du Parc" ont été implantées dans chacun des sept secteurs qui le composent. En plus d'elles, 20 points d'information ont également été répartis, et un centre de documentation a ouvert ses portes à Gap-Charence. Ces institutions sont très pratiques pour obtenir les renseignements nécessaires à des randonnées réussies.

Pour les randonneurs qui souhaitent effectuer un long circuit, tout est prévu : 68 gîtes d'étape et 40 refuges les accueillent tout au long de l'année à l'intérieur même du Parc. C'est certainement la meilleure façon de découvrir cette immense réserve naturelle. Des cahiers-promenade élaborés pour chaque secteur du parc peuvent aider à la préparation. On enfile ses chaussures de randonnée, paré pour l'aventure !

3 randonnées conseillées par L'Internaute :
Le tour de l'Oisans : Le Parc des Ecrins est bien sûr le paradis des grimpeurs et des randonneurs de haut niveau. Le Tour de l'Oisans, c'est-à-dire la GR 54, qui fait le tour du parc est l'une des randonnées les plus connues et les plus appréciées de France.
En savoir plus >>

Le refuge du glacier blanc : Depuis le Pré de Madame Carl (40 km de Briançon-05 via Vallouise), on peut atteindre en 2 heures 30 le refuge du glacier blanc ( à 2 542 mètres, avec 700 mètres de dénivelé depuis le Pré). Le site est grandiose, il domine le Glacier blanc avec une vue sur le Pelvoux et l'Ailefroide et la barre des Ecrins. Seul inconvénient, l'été, cette randonnée est très fréquentée.
En savoir plus >>

Les trois Lacs : Depuis le parking Fontcouverte dans la Vallée de la Clarée : vous pouvez vous engager pour une randonnée très agréable, moins impressionnante, mais plus calme, de 2 heures de montée (dénivelé 500 mètres, horaire globale 3h30). On atteint tout d'abord le refuge des Drayères (2 180 mètres) puis le lac de la Clarée (2 433 mètres), Le lac Rond (2 450 mètres) et Le lac de Ban (2 470 mètres). Un dernier petit effort et l'on peut atteindre le col des Rochilles 2 496 mètres, avec une très belle vue sur des sommets de la Maurienne en Savoie.
En savoir plus >>

Il ne faut pas croire que le Parc est réservé aux randonneurs avertis : de nombreuses promenades sont accessibles à tous, dont beaucoup ont été conçues spécialement pour faire découvrir la montagne au jeune public:

 


DIAPORAMA : les très belles photos du Parc des Ecrins dans L'Internaute

 

 
 Rédaction L'Internaute
 
Magazine Week−End
Envoyer | Imprimer
Haut de page