L'Internaute > Week−end >
abbaye > Normandie > L'abbaye du Bec-Hellouin
SORTIE
 
17/08/2006

L'abbaye vivante du Bec-Hellouin

Au pied de la rivière du Bec se dresse l'abbaye du Bec-Hellouin. Haut lieu de la spiritualité au Moyen Age, elle est toujours habitée par les moines et très active sur le plan religieux et artistique.

  Envoyer à un ami | Imprimer cet article  


7 photos

 

 

En 1034, le chevalier Herluin, blessé lors d'une bataille, prend la décision de se consacrer à la vie monastique. Il se retire en tant qu'ermite en Haute-Normandie. Il y fonde un établissement religieux et plusieurs compagnons le rejoignent. Le manque d'eau les pousse à partir s'installer au bord de la Risle. Ils sont chassés par des inondations et s'établissent finalement à côté du Bec. C'est ainsi que naît l'abbaye du Bec-Hellouin, qui signifie "ruisseau d'Herluin".

 

Splendeurs et misères de l'abbaye

Deux moines importants rejoignent la communauté : Lanfranc de Pavie et Anselme d'Aoste. L'un devient bâtisseur et l'autre philosophe et maître spirituel. Ils acquièrent une influence considérable dans l'Occident chrétien. De simples moines, ils prennent bientôt la succession du fondateur et deviennent ensuite archevêques de Canterbury, à l'heure où l'Angleterre appartient au Duché de Normandie. L'abbaye connaît donc un grand rayonnement intellectuel au XIème siècle mais la Guerre de Cent Ans et les guerres de religion sonnent le glas de son rayonnement.

Au XVIIème, les moines mauristes de la congrégation de Saint Maur reprennent le monastère et relèvent les bâtiments conventuels mais la Révolution vide l'abbaye de ses occupants pour y loger sa cavalerie. L'abbaye connaît de nombreux dommages. Au XIXème siècle, l'abbatiale est détruite et transformée en carrière à pierres. Depuis soixante ans, les lieux sont rendus aux moines et la communauté bénédictine y développe une production artisanale de céramiques. Aujourd'hui, le domaine est ouvert aux visiteurs, mais les bâtiments où vit la communauté restent inaccessibles.

 

L'architecture de l'abbaye

Notre-Dame du Bec (XIVème)
Photo © L'Internaute Magazine

Les édifices de l'abbaye d'origine n'existent plus. Ils ont été remplacés par des bâtiments des XVIIème et XVIIIème siècles, joyaux de l'architecture mauriste. Erigée dans l'ancien réfectoire, l'actuelle abbatiale comporte des voûtes et les dix-neuf baies de cette salle l'apparentent à une nef. Au fond de l'église, quelques statues de l'ancienne abbatiale sont exposées, notamment celle de Notre-Dame du Bec. La tombe à l'effigie du père fondateur trône dans le chœur.

Le cloître du XVIIème siècle est l'un des premiers de type classique en France avec des terrasses à l'italienne. Il a été construit sur les ruines de l'ancien cloître et conserve une porte richement décorée de style gothique.

Les bâtiments conventuels sont déployés en équerre. De style Régence, cet ensemble architectural est caractérisé par la recherche de l'espace et de la lumière. De larges fenêtres ouvrent sur d'amples volumes et lui confèrent un aspect grandiose, mêlant rigueur et beauté. La tour Saint-Nicolas domine la composition. Bâtie au XVème siècle, cette tour carrée, de style anglo-normand, devait faire office de clocher mais elle n'a jamais abrité de cloche.

  • En savoir plus
  • Lieu : Abbaye Notre-Dame du Bec, Place Chevalier Herluin, 27800 Le Bec-Hellouin
  • S'y rendre : Autoroute A13 de Paris ou de Rouen, sortie n° 24, puis N 138 vers Bernay et D 39.
  • Visites : tous les jours à 10h30, 15h et 16h en semaine et à 12h, 15h et 16h le dimanche et jours de fêtes.
  • Tarif : 4.60€
  • Informations : 
    02 32 43 72 60
  • Sur le Web :
     www.abbayedubec.com

Une abbaye ouverte sur l'extérieur


L'atelier de céramique de l'abbaye se visite, sur rendez-vous. Les curieux peuvent assister à toutes les étapes de la fabrication des objets, depuis la conception jusqu'à la cuisson finale. Le magasin propose également des accessoires pour l'art de la table, des lampes et des vases. Les moines de l'abbaye sont aussi très engagés dans le dialogue œcuménique entre anglicans et catholiques. Ils accueillent régulièrement des hôtes pour des retraites.

 

SERVICE

 

Météo Pour bien préparer son expédition. Voir
Itinéraire Visualiser son chemin pour se rendre au Bec-Hellouin. Voir



EN IMAGES
 L'abbaye du Bec-hellouin
7 photos

Magazine Week−End Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Etes-vous parti en vacances cet été ?

Tous les sondages