L'Internaute > Week−end
  CD
 SORTIE 
Septembre 2005

Cali : la révélation romantique de l'année
"Chaque chanson engagée doit être une perche pour faire avancer le monde. Dès que je serai à la hauteur, je m'y collerai."

Envoyer à un ami | Imprimer cet article
DIAPORAMA : visitez la région d'origine de Cali
 
[Louis-Paul Astraud, L'Internaute]
 

Toute la sélection disques de L'Internaute

Il a été nominé aux Victoires de la Musique dans la catégorie "Révélation musicale 2003" ; il chante les relations d'amours entre les hommes, les femmes et les autres ; il s'est produit dans le Sud-Ouest pendant une dizaine d'années avant de connaître un succès fulgurant plus récemment, Cali a bien voulu répondre aux questions de L'Internaute, pour nous parler un peu de son disque et de sa tournée* (lire l'article) et beaucoup de lui.

Cali est le diminutif de Bruno Caliciuri. Cela vous ennuie-t-il de perdre cette terminaison si significative de vos origines ?

Cali. Non. J'ai toujours fait partie de groupes et le fait de ne pas clairement donner mon nom aide à garder cette relation avec les gens qui m'entourent aujourd'hui. Et puis mon nom est imprononçable, et personne n'a jamais su l'écrire, alors...

Vous êtes catalogué comme un chanteur du Sud, on ajoute même souvent "du sud de la Loire" comme si cette origine géographique (bien approximative !) pouvait s'apparenter à une qualité en soi. Cela vous irrite ou vous en êtes fier ?

Je suis fier d'être du « Sud de nulle part ». Chez nous, il fait beau comme nulle part, et puis il y a des cons comme partout. Sinon la Loire, c'est le grand Nord.

Votre album "l'Amour parfait" est quasi-obsessionnel du sentiment amoureux. Y a-t-il aujourd'hui un autre thème auquel vous avez envie de vous heurter ?

J'ai trois chansons contre la peine de mort. Une chanson sur l'inceste. Plusieurs sur la transsexualité. Quand on ne se supporte plus, on se fout en l'air. Je trouve éblouissant d'aimer la vie à ce point pour changer de corps plutôt que de mourir. Je me méfie des artistes qui ratent leur chanson politique. Une mauvaise chanson politique dessert la cause. Chaque chanson engagée doit être une perche pour faire avancer le monde. Dès que je serai à la hauteur, je m'y collerai.

La chanson "Différent" (où il est question de transsexualité) détonne dans l'album parce que les états d'âme qui y sont évoqués viennent de l'intérieur et non pas de la relation à l'autre. Vous avez souvent dit que vos chansons sont des autobiographies fictionnelles : quels sont l'histoire et le sens de celle-ci ?

"Différent" fait partie du répertoire de mon ancien groupe, Tom Scarlett. Mon meilleur ami élevait réellement des scorpions dans un vivarium, comme dans la chanson. Un jour l'un s'est échappé, la maison en fut infestée. Il y a une part plus ou moins importante de moi dans chaque chanson. Ici la vérité se situe vers le début de la chanson...

Dans "Tout va bien", vous vous arrêtez sur votre âge qui vous semble être comme la moitié d'une vie. Vieillir vous fait-il peur ?

J'ai écrit "Tout va bien" dans la nuit du 27 au 28 juin. Je devais avoir 72 ans. Parfois j'en ai 19. Je mourrai le soir de mes 6 ans.

Dix ans à chanter dans des concerts plutôt locaux, deux disques auto-produits et maintenant un succès national : vous pensez que c'est la "meilleure école" ? Que pensez-vous du succès des jeunes chanteurs lancés par des grands groupes ?


J'ai beaucoup de chance d'avoir vécu tout ça. J'ai mis 20 ans à aller très vite. Chaque nouvelle salle de concert, chaque expérience me ravit. Je n'envie pas les jeunes lancés dans des arènes gigantesques dès leur début. Ils ne peuvent pas apprécier. Et puis dans un Zénith, il est difficile d'aller au bar pour boire un coup entre les chansons.

Votre ville de jeunesse est Perpignan : pourriez-vous le temps d'une réponse vous transformez en guide touristique et inviter nos lecteurs à découvrir cette ville en nous parlant des lieux qui vous plaisent là-bas ?

Poissonnerie rock « Chez Mémère », place des poilus. Apéro dès la fermeture, musique à fond, poissons frais. Et puis...

Lire l'article sur l'Amour parfait


Trouver le meilleur prix sur L'Internaute

DISQUE
Titre :
L'Amour parfait
Artiste :
Cali
Genre :
chanson française
Date de sortie : septembre 2003
Editeur : Labels


TOURNEE

Marseille : 07/04
Hyères :
09/04
Bourges : 28/04
Brest : 28/04
Rennes : 29/04
Nancy :
09/04
St-Etienne : 10/05
Tours : 14/05
Paris : 26/05



 
 Rédaction L'Internaute
 
Magazine Week−End
Envoyer | Imprimer
Haut de page