Partager cet article

RSS
 
L'Internaute > Week−end
Guide Week End > Sorties > Exposition > Streamline
 SORTIE 

Design américain, le streamline des années 1930 à nos jours

Streamline
Voir les 16 photos
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
En savoir plus
Nom : Streamline
Date : jusqu'au 24 juillet 2005
Horaires : tous les jours, sauf lundi et jours fériés, de 11h à 17h45.
Lieu : Musée des années 30, espace Landowski. Boulogne-Billancourt
Adresse : 28 avenue André-Morizet
Tarifs : 4,20 euros, TR 3,20 euros, gratuit pour les moins de 16 ans.
Infos : 01 55 18 46 64
www.musée des années30.fr

Le musée des années 1930 de Boulogne-Billancourt accueille une exposition originale sur le streamlining. Que révèle cet anglicisme ? Le "streamline" (ou streamlining) signifie littéralement "cours du ruisseau" et désigne un mouvement de design américain des années 30, qui s'inspire de l'aérodynamisme de la goutte d'eau. 200 objets aux lignes fluides et aux courbes arrondies donnent un aperçu de l'élégance de ce courant du design.

En 1929, les Etats-Unis connaissent un crash boursier catastrophique qui plonge le pays dans de grandes difficultés économiques pendant plus de 10 ans. C'est dans ce contexte difficile que se généralise la production de produits en série. De jeunes créateurs américains étendent cette fabrication aux objets du quotidien : c'est la naissance du design industriel et du "streamline". Raymond Loewy, Donald Deskey, Henry Dreyfuss, Norman Bel Geddes, Walter Norwin Teague en sont les initiateurs. Ils s'inspirent de l'aérodynamisme, recherchent les lignes courbes adaptées à leur contexte ou à leur maniement, comme par exemple le sèche-cheveux (voir diaporama) dont le manche cherche à s'adapter à la main.

En plus des lignes épurées, ces créateurs utilisent les nouvelles matières que la modernité met désormais à leur disposition : la résine synthétique, la bakélite, les différents plastiques etc. Le design envahit alors la maison : chaises, table, aspirateur (voir diaporama), batteur-électrique (voir diaporama) aérodynamiques, fer à repasser profilé (voir diaporama)...Le design gagne ensuite le monde du travail : le mobilier veut traduire l'esprit d'innovation de l'entreprise à travers par exemple le dessin de ses tables et de ses chaises (voir le diaporama).

Le mouvement américain se fait connaître dans le reste du monde grâce à deux expositions mondiales : "Century express" et l'exposition universelle à New-York en 1939, sur un thème résolument moderne : "Le Monde de Demain". Le mouvement rayonne alors jusque dans les années 1950.

Après cette période, la dynamique semble s'essoufler, mais elle reprend de la vigueur depuis une vingtaine d'années, et on peut aujourd'hui constater que le graphisme issu du streamlining est omniprésent (voir lampe de table), notamment dans l'habillement (voir chaussure de sport). Cela nous est montré dans la deuxième partie de l'exposition, d'autant plus que les nombreux nouveaux matériaux ne font que multiplier les possibilités de création (caoutchouc, polyuréthane, contreplaqué, plastiques sous toutes ses formes, etc).

L'exposition a été organisée par le Canada, et Boulogne est la seule étape extra-américaine avant qu'elle ne fasse étape aux Etats-Unis, avant de regagner le Canada.

DIAPORAMA : 16 images de l'exposition Streamline
   
  [Marie-Dominique Le Brun , L'Internaute]
   

Toutes les sorties | Le Guide Week End

 

 
 Rédaction L'Internaute
 
Autour du même sujet
Magazine Week−End
Envoyer | Imprimer
Haut de page