L'Internaute > Week−end
Restaurant > Magazine > Ducasse collectionneur d'étoiles
 RESTAURANT 
Mai 2006

Alain Ducasse, collectionneur d'étoiles

Paris, New-York, Monaco, Alain Ducasse est devenu un chef planétaire. Figure emblématique de la gastronomie française et couronné d'étoiles, on ne compte plus les restaurants qu'il dirige. Rien n'arrête le visionnaire Alain Ducasse, chef de génie et aujourd'hui à la tête d'un véritable empire.
Envoyer à un ami|Imprimer cet article

Parcours d'un grand qui s'est fait tout seul
Alain Ducasse a toujours su qu'il voudrait être chef ou rien. Né dans une ferme des Landes "au milieu des poulettes, des canards et les oies, élevé entre cèpes et foie gras", rien ne le prédestinait à devenir chef. Mais sa soif d'apprendre et son obstination le conduiront dans les cuisines de grands chefs. Il débute aux "Prés d'Eugénie" chez Michel Guérard, s'initiera à la cuisine méditerranéenne chez Roger Vergé à Mougins, avant de rentrer chez Alain Chapel qui lui transmettra le culte des très bons produits. Son influence sera déterminante sur la carrière de Ducasse, qui le considère comme son maître à penser.

D'étoiles en étoiles
La course aux étoiles commence à "La Terrasse", le restaurant dont il est le chef à Juan-Les-Pins. La société des Bains de Mer lui propose la direction du "Louis XV" à Monaco, son contrat stipule qu'il devra atteindre les 3 étoiles, il les gagnera. Toujours chef à Monte-Carlo, il ouvre son restaurant à Paris, récompensé à nouveau de 3 étoiles. A croire qu'il suffit qu'Alain Ducasse ouvre un restaurant pour que les étoiles tombent. Or derrière cette apparente facilité, se cache un boulimique de travail, un cuisinier rigoureux qui ne dissocie jamais tradition et innovation, et dont la cuisine révèle les saveurs et l'authenticité des bons produits. Alain Ducasse compte 9 étoiles à son actif, vingt restaurants à travers le monde, et surtout un formidable don d'ubiquité.

Monaco, Paris, New-York, Tokyo, Beyrouth, Maurice, Las Vegas...
Plus rien n'arrête Alain Ducasse, plus souvent chef d'entreprise que chef de cuisine. Du bistrot parisien au palace pour multimilliardaires, la griffe Ducasse a conquit la planète en appliquant une recette maison. D'abord Ducasse a su s'entourer des meilleurs chefs, et pour cause, c'est lui qui les a formé. A la tête des cuisines de chaque restaurant, il place un de ses disciples, qui veille à ce que la signature Alain Ducasse soit apposée. Ensuite il y a ce flair infaillible pour créer l'adresse qu'il faut au bon endroit et au bon moment, un restaurant gastronomique à Las Vegas, ville de la mal-bouffe, un restaurant fusion à Paris bien avant l'avènement de la world food... Il fait restaurer une bastide provençale par les meilleurs ouvriers de la région par soucis d'authenticité et fait appel aux plus grands designers pour créer de véritables univers à Tokyo ou Paris. Alain Ducasse lance dans le monde entier des restaurants en s'adaptant au lieu et à la culture du pays, avec pour seule intransigeance, la qualité de sa cuisine. Si ses détracteurs lui reprochent souvent de ne plus l'apercevoir coiffé de sa toque, Alain Ducasse, n'en a que faire, il est aujourd'hui l'auteur d'un nouveau concept de la gastronomie française, rajeunie et plus ouverte sur le monde, il est un chef du XXIème siècle.

EN IMAGES Les plus belles photos des restaurants d'Alain Ducasse

 
 Jennifer Durand, L'Internaute
 
Magazine Week−End
Envoyer|Imprimer
Haut de page