Partager cet article

RSS
 
L'Internaute > Week−end
Restaurants
 SORTIE 

Le Lhassa : un peu du Tibet à Paris

Envoyer à un ami | Imprimer cet article
DIAPORAMA : des photographies envoûtantes du Tibet dans la galerie
   
  [Rédaction, L'Internaute]
   
Tous les restaurants de L'Internaute
C'est l'une des meilleures tables tibétaines de Paris, située à seulement quelques enjambées du Panthéon. Le Lhassa a tout à la fois une carte et une décoration extraordinairement riches qui font rêver au Tibet que l'on aimerait visiter.

Ce restaurant aux petites dimensions possède une très belle collection de bibelots, objets de culte, tentures et autres tissus provenant du Tibet. C'est que toute l'équipe de restaurateurs vient de là-bas et semble avoir emporté avec elle un petit peu de sa terre et beaucoup de son atmosphère. Quand vous y déjeunerez, vous y entendrez parler tibétain, et peut-être y lirez-vous à l'occasion un appel à venir manifester en faveur du Tibet libre.

Mais au fait connaissez-vous la cuisine tibétaine ? De la même manière que le Tibet est frontalier de l'Inde et (plus encore) de la Chine, sa cuisine est proche de celles de ces deux pays sans jamais se confondre avec elles. De la cuisine chinoise, les Tibétains ont la façon de manger, avec des baguettes, et de présenter leurs plats. Ils partagent aussi le même goût pour les nouilles ainsi que pour les soupes. Mais ils aiment ajouter à leurs plats et surtout à leurs sauces des produits laitiers (lait ou crème fraîche), ce dont les Chinois contrairement aux Indiens n'ont pas du tout l'habitude. De ces derniers, ils apprécient aussi le curry dont ils font un usage fréquent.

La cuisine tibétaine est donc en quelque sorte le résultat d'un mariage étonnant et subtil que l'on a beaucoup de plaisir à connaître et qui a donné naissance à des plats très originaux. En entrée, vous pourrez peut-être découvrir du "Gangkhar" une soupe aux œufs tout à fait remarquable (3,80 euros) ou encore le beaucoup plus dépaysant mais délicieux La-Phing qui se composent de lamelles de gelée végétarienne (5,80 euros). Si vous n'osez pas dès votre première venue tenter ces expériences, vous vous rabattrez avec non moins de plaisir sur du "Dall" la traditionnelle soupe de lentilles. Peut-être poursuivrez-vous vos découvertes avec du "Shemotagpa" qui correspond à des raviolis tibétains au bœuf haché doré à la poêle servi avec sa sauce maison et une assortiment de crudités fraîches. Et si vous préférez goûter l'un des fameux curry tibétains, alors vous prendrez certainement un Shöl Lougsha, c'est-à-dire de l'agneaux au curry servi avec du riz. Si vous avez une âme de végétarien, cette adresse est aussi la vôtre : une rubrique "plats et menus végétariens" vous mettra dans l'embarras de devoir faire un choix.

Deux derniers petits conseils : pour accompagner votre repas, on vous proposera certainement le thé tibétain traditionnel, il s'agit d'un thé au beurre salé, il n'est pas certain que vous l'aimiez mais vous n'en trouverez pas souvent ailleurs alors pourquoi ne pas essayer au moins une fois ? Pour finir votre repas, on vous proposera un yaourt maison qui est un dessert classique, il semble que sur ce point il n'y ait pas à hésiter un très bon choix, et si vous aimez cela, on vous conseille même de prendre celui mélangé à de la crème de marron, c'est ce que l'on peut appeler un régal.

Nom : Le Lhassa
Ambiance : tibétaine
Adresse : 13, rue de la Montagne Sainte-Geneviève, Paris (Vè)
Métro : Maubert-Mutualité
Réservation : non
Prix : de 10 à 25 euros
Horaires : 12-14h et à partir de 19h
Tél : 01 43 26 22 19

 
 Rédaction L'Internaute
 
Magazine Week−End
Envoyer | Imprimer
Haut de page