Entre drames et succès, les destins croisés des boxeurs français

Fabrice Bénichou, en 1992, au sommet de sa gloire. © DELACROIX PHILIPPE/SIPA
Si certains anciens champions de boxe ont réussi à se reconvertir brillamment ou à retrouver une vie paisible, d'autres ont vu leur vie s'écrouler après leurs années de gloire.

Fabrice Bénichou, de la gloire à la tentative de suicide

La vie de Fabrice Bénichou est un véritable roman, qui aurait pu se terminer de manière dramatique. Fils de fakir, né prématuré, violé à l'âge de quatre ans, ce natif de Madrid avait trouvé, avec la boxe, le moyen de s'épanouir. Trois fois champion du monde en super coqs, Bénichou avait finalement pris sa retraite en 1998. Emporté ensuite par ses addictions, ruiné, il a voulu mettre fin à ses jours en 2012 avant d'être interné en hôpital psychiatrique. Depuis, Fabrice Bénichou a remonté la pente et retrouvé le goût du spectacle en se produisant dans un one man show où il raconte justement sa vie tumultueuse.
Suggestions de contenus